VARIOUS FACTS

Violences conjugales, braquage, accident… pas de répit dans les faits divers

Violences conjugales, braquage, accident… pas de répit dans les faits divers

27 December 2022
Entre violences conjugales, braquages et accidents de la route : pas de trêves des confiseurs pendant ces festivités de fin d’année.
Violences sur conjoint : « Des dossiers traités en priorité » affirme le lieutenant-colonel de la gendarmerie

La gendarmerie indiquait par voie de communiqué : « Samedi 17 décembre, après s’être rendue avec ses enfants à la parade de Noël qui défilait dans les rues de Marigot, une mère de famille rentre à son domicile, quand arrive son ex-concubin. Sur fond de désaccord, ce dernier lui porte un violent coup avant de repartir. Présentant des traces, et ayant peur du renouvellement des actes, la mère de famille contacte la gendarmerie qui se rend sur place et diligente immédiatement une procédure pour des violences aggravées sur conjoint. L’individu se sachant recherché se présente le lendemain des faits à la brigade. Dans le cadre de l’enquête ouverte, la gendarmerie perquisitionne son domicile et y découvre un grand nombre d’armes malgré une interdiction de détention déjà prononcée à son encontre par la justice. Le prévenu a été transféré à Basse-Terre où il a été jugé le mardi 20 décembre par le tribunal pour ces faits de violence sur conjoint et détention d’armes sans autorisation. Il a été reconnu coupable et condamné à une peine de 12 mois de prison ferme avec mandat de dépôt à l’issue de l’audience ». Le Lieutenant-Colonel Wintzer-Wehekind affirmait : « Cette affaire est emblématique des faits criminels constatés sur l’ile. On y retrouve les violences au sein du couple et la détention d’arme, deux fléaux dont la gendarmerie et la justice ont fait une priorité. Preuve en est avec la rapidité de l’enquête et le délibéré du jugement » Et le lieutenant-colonel de poursuivre : « Les victimes de violence intra-familiale doivent savoir que les services de l’état traiteront en priorité leur dossier pour mettre hors d’état de nuire leur bourreau ». Quant aux détenteurs d’armes sur l’ile, le chef des gendarmes affirme ne pas être résigné face à l’ampleur de la tâche et indique que la gendarmerie les traquera sans relâche.

Braquage sanglant à Sandy Ground

Le capitaine Pallud des sapeurs-pompiers communiquait sur une intervention pour laquelle ses hommes avaient été appelés au cours de la soirée du réveillon de Noël, vers 21 heures : « suite à un braquage perpétré à Sandy-Ground, nous sommes intervenus, pour une lésion par arme à feu. Nous avons pris en charge deux Victimes, dont un homme d’environ 18 ans, conscient, mais gravement blessé à la jambe par un impact de balle. Il a été transporté non médicalisé au Centre hospitalier de Saint-Martin ». L’autre individu, un homme d’une quarantaine d’années était conscient et indemne et a été laissé sur place. Les gendarmes étaient sur place pour diligenter l’enquête de ce braquage.

Deux blessés dans un accident de la route

Dimanche 25, jour de Noël, un deux-roues transportant deux passagers s’est accidenté, a priori seul, sur la route de la Savane. Le conducteur et son passager, un homme et une femme âgés de 18 et 20 ans, ont tous les deux été grièvement blessés « en état de polytraumatismes », indique le capitaine Pallud de la caserne de sapeurs-pompiers. Ils ont été transportés à l’hôpital.

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.