Home

Pollution de l’eau aux bromates : le Collectif pour l’eau potable réclame une indemnité de 21 euros par mois et par abonné

Pollution de l’eau aux bromates : le Collectif pour l’eau potable réclame une indemnité de 21 euros par mois et par abonné

09.20.2019
Une délégation composée de 3 personnes du Collectif pour l’eau potable a rencontré à la fin du mois d’août le Directeur général des services de la Collectivité, Monsieur Richard Didier, en présence également du directeur de l’EEASM, Patrick Lentz et du directeur adjoint de la SAUR, Flavien Pichon. Une rencontre dans l’objectif de poser leurs revendications, au regard de la situation de crise dans la consommation de l’eau qui perdure depuis le mois de juin dernier.
Prise en compte du bilinguisme dans le système éducatif

Prise en compte du bilinguisme dans le système éducatif

09.20.2019
Les Services de l’Education de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin ont publié et diffusé début septembre une brochure qui fait état des priorités données et des actions spécifiques mises en place sur les deux îles sœurs, tenant compte de la spécificité propre de chacune d’elles. Un document instructif qui décline un système éducatif plus juste, plus inclusif et résolument tourné vers l’avenir. Focus sur les actions spécifiques en faveur du bilinguisme.
Clap de fin pour le restaurant « Le Mini-Club » !

Clap de fin pour le restaurant « Le Mini-Club » !

09.20.2019
Le restaurant qui s’affichait fièrement depuis plus de cinquante ans sur le front de mer de Marigot, l’un des premiers « gastro » de l’île, bien connu des autochtones et des « anciens », vient de tirer définitivement sa révérence. Eventré et défoncé par Irma, ce sont des coups de pelleteuses qui ont récemment eu raison des ruines qu’il en restait.
Dans les coulisses de l’enfer de Dorian

Dans les coulisses de l’enfer de Dorian

09.17.2019
Moins de deux semaines après le passage dévastateur de l’ouragan Dorian sur le nord des îles des Bahamas, une nouvelle tempête tropicale, Humberto, est passée samedi dernier au nord de l’île d’Abaco, venant rajouter encore à la détresse des populations qui se retrouvent dans des conditions extrêmes de survie.

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.