LOCAL LIFE

Carib Gènes, pour améliorer le cheptel bovin de Saint-Martin

Carib Gènes, pour améliorer le cheptel bovin de Saint-Martin

29 April 2021
La société Carib Gènes, créée par Emmanuel Gimenez, vient d’être autorisée et reconnue par agrément sanitaire comme entreprise de mise en place et centre de stockage pour la reproduction des animaux de rente (aussi appelés animaux de production). Une nouvelle d’importance pour l’agriculture de Saint-Martin car elle ouvre le champs des possibles quant à l’amélioration du cheptel et la gestion même de celui-ci.
 
Une activité qui tentait depuis quelques années déjà Emmanuel Gimenez. Il a fini par sauter le pas, suivi une formation et obtenu son diplôme de technicien en 2017 à la très prestigieuse Bergerie Nationale de Rambouillet. Là exactement où, pendant la seconde guerre mondiale, des pionniers, Martial Laplaud et Robert Cassou, ont mis au point la technique de l’insémination animale en France. Car le procédé est bien français ! S’en est suivie la création de l’école nationale d’insémination dès 1946. Celle-ci forme, depuis soixante-quinze ans pour l’ensemble du territoire français, des inséminateurs qualifiés et compétents. Il n’existe cependant que trente centres de stockage en France, dont un en Martinique et un en Guadeloupe. C’était d’ailleurs jusqu’à présent les vétérinaires de Guadeloupe qui faisaient le déplacement sur l’île pour procéder à l’insémination des animaux (avec les coûts que cela engendre).
 
Meilleure génétique et coût maîtrisé
 
L’agrément sanitaire de centre de stockage de semence bovine, accordé par le Ministère de l’Agriculture via la DDAF (direction régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt) va permettre à Carib Gènes de proposer un catalogue complet de mâles reproducteurs et pas des moindres. L’insémination permet en effet d’accéder à des taureaux aux potentiels génétiques élevés, jusqu’alors propriétés de quelques éleveurs et désormais accessibles à tous. En choisissant un taureau dont les performances sont connues et meilleures en comparaison à d’autres taureaux, on peut agir directement sur l’amélioration de certains critères : quantité et qualité du lait par vache par exemple, mais aussi fertilité, maladies, etc. Autre attrait majeur sur un aussi petit territoire que Saint-Martin, la limitation des consanguinités.
Concrètement, le choix du meilleur taureau engendre une amélioration de la production et influe directement sur la marge financière des exploitations. En effet, l’insémination artificielle représente un coût très faible en regard de l’achat et de l’entretien d’un taureau. Le taux de réussite par insémination est estimé entre 60 à 70%.
 
Des conseils précieux pour les éleveurs
 
Si Emmanuel Gimenez a décidé de se lancer dans cette nouvelle aventure c’est qu’il entend bien dans un premier temps augmenter le cheptel de son exploitation agricole à Colombiers de manière qualitative. Il souhaite également prodiguer ses conseils et accompagner les éleveurs de l’île dans leurs choix. Il pourra pratiquer les inséminations dans les fermes, sur les bovins dans un premier temps.
Après le passage d’Irma, les services de l’État et la collectivité avaient manifesté la volonté commune de sortir l’économie de l’île du « tout touristique » et de relancer l’agriculture entre autres, afin de moins dépendre de l’extérieur pour l’alimentation. Ce nouveau service pourrait donc en être les prémices.
Carib Gènes sera officiellement inaugurée ce vendredi 30 avril (Infos : 06 90 75 60 87 – This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.).

 
 

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.