ENVIRONMENT

Le président Louis Mussington a dès samedi matin effectué une reconnaissance de terrain pour évaluer la situation. Ici, à Hameau Du Pont.
Le président Louis Mussington a dès samedi matin effectué une reconnaissance de terrain pour évaluer la situation. Ici, à Hameau Du Pont.

Tempête Fiona : Peu de dégâts à Saint-Martin ; la Guadeloupe en revanche très impactée

20 September 2022
Annoncée dès vendredi soir comme passant au sud des Iles du Nord, c’est en effet sur la Guadeloupe que la tempête Fiona s’est déchaînée, faisant de très nombreux dégâts sur son passage et au moins un décès, un homme d’une cinquantaine d’années.
Le territoire de Saint-Martin a été relativement épargné lors du passage de la tempête Fiona, dès vendredi soir et dans la nuit de vendredi à samedi. Certains quartiers ont toutefois subi des coupures d’électricité, conséquence de la destruction par la foudre d’organes haute-tension, contraignant EDF à délester l’approvisionnement en électricité de la Baie Nettlé à la Savane, puis de Sandy Ground et des Terres Basses. Beaucoup d’eau est tombée pendant l’épisode, mais aucun dégât majeur n’a été relevé. Un bateau s’est échoué à la Baie Nettlé.
Dans la journée de vendredi, la 3e vice-présidente Dominique Louisy, accompagnée d’une délégation du service de l’Education avait effectué une visite des établissements scolaires afin de s’assurer qu’ils étaient en mesure d’accueillir des administrés si le besoin s’en faisait sentir.
Dès le début de la matinée de samedi, le président Louis Mussington a sillonné le territoire, quartier par quartier, pour aller à la rencontre des administrés et s’assurer que tout allait bien pour eux. Le dimanche matin, les équipes des services techniques procédaient au nettoyage des routes et de leurs abords. Pour rappel, suite à l'ouverture des exutoires des étangs de Galisbay, Friar's Bay et Grand Case, un arrêté d'interdiction de baignade a été pris qui court toujours, jusqu'à nouvel ordre.

Etat de catastrophe naturelle annoncé pour la Guadeloupe
 
En revanche, la tempête Fiona a causé d’importantes inondations en Guadeloupe, provoquant des éboulements de terrain et la destruction de nombreuses infrastructures routières. Un homme de 54 ans est décédé, probablement « emporté avec sa maison par les flots d’une rivière en crue », indiquait la préfecture de Guadeloupe. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé dimanche que l'état de catastrophe naturelle serait reconnu en "fin de semaine prochaine". Un état de catastrophe naturelle qui permet d’enclencher les procédures auprès des assurances afin d’engager dans les meilleurs délais les travaux de déblaiement et de reconstruction mais aussi de déclarations de sinistres par les particuliers dont les biens ont été durement touchés. Le président Emmanuel Macron a également annoncé la mobilisation du fonds de secours pour l’Outre-mer afin de venir en aide à la Guadeloupe. Il a par ailleurs demandé au ministre chargé des Outre-mer, Jean-François Carenco, de se rendre sur place.
 
Fiona balaie Porto Rico puis la République Dominicaine
 
Devenu ouragan de catégorie 1 dans la journée de dimanche, Fiona a poursuivi sa route, traversant l’île de Porto Rico où là aussi des dégâts considérables ont été constatés (glissements de terrain, routes impraticables, chute d’arbres et de poteaux électriques…). Les 3 millions d’habitants que compte le territoire ont été privés d’électricité à l’approche du phénomène. L’œil de l’ouragan a ensuite touché terre sur la côte est de la République Dominicaine hier matin, avec des vents enregistrés à 144 km/h, selon le National Hurricane Center (NHC). Hier, les autorités dominicaines n’avaient pas encore fourni le bilan des dommages provoqués par Fiona, mais la presse locale faisait état d’importantes inondations dans les villes côtières de l’est du pays.
Selon les systèmes de prévisions météorologiques, Fiona devait encore se renforcer et atteindre ce mardi 20 septembre le stade de catégorie 3. La trajectoire fait passer le phénomène près des îles Turks et Caïcos et virer ensuite au nord.
 

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.