POLITICS

Les RUP font front commun pour revisiter la politique européenne

Les RUP font front commun pour revisiter la politique européenne

18 November 2022
Les présidents des 9 régions ultrapériphériques (RUP) de l’Union Européenne ont tenu les 15 et 16 novembre derniers leur 27e Conférence au Parlement européen, à Bruxelles. La déclaration finale qui en a résulté traduit la nécessité prégnante de mieux adapter la législation européenne aux spécificités des RUP.
Les 9 Régions Ultrapériphériques (Martinique, Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Saint-Martin, Mayotte, les îles Canaries, Açores et Madère) ont toutes reconnu avec force la nécessaire adaptation de la législation européenne à leurs spécificités. Une adaptation autorisée à travers l’article 349 du traité sur le fonctionnement de l’Union Européenne qui reconnaît ainsi ces spécificités et permet l’adoption de mesures adaptées pour mieux répondre à leurs enjeux. Les présidents des RUP, dont Louis Mussington, ont été unanimes sur l’aggravation des systèmes économiques et sociaux du fait des crises successives subies, la crise sanitaire suivie de près par la guerre en Ukraine avec une forte dégradation du pouvoir d’achat des populations. Le président Louis Mussington a de plus rappelé les dégâts subis par le territoire suite au passage de l’ouragan Irma, affirmant ainsi cinq années de graves crises venues s’ajouter à des retards structurels importants.

Inflation galopante et prix exorbitants des transports aériens et maritimes

A l’instar des autres présidents de RUP, le Président Louis Mussington a évoqué « les prix exorbitants que supportent les populations en matière de produits de consommation et de transport aérien, qui ont fortement augmentés en raison de la hausse du prix du carburant » et a alerté sur le risque d’un renforcement de cette augmentation que pourrait engendrer certaines propositions règlementaires européennes en cours de négociation. Dans la déclaration finale adoptée par les états membres, il est explicitement précisé la nécessité « de promouvoir l’égalité, l’inclusion et le développement des RUP par des mesures visant à compenser le déficit d’accessibilité et à garantir une connectivité territoriale continue (…) Elle appelle à la mise en œuvre d’un soutien additionnel, hors fonds structurels dans le domaine des transports, pour compenser les désavantages compétitifs et les surcoûts ».

Poursuite de la ligne engagée par l’appel de Fort de France

Cette 27e conférence des RUP vient confirmer l’élan pris en mai dernier par les présidents de 5 RUP Français qui a donné lieu à l’appel de Fort de France, à savoir l’impérieuse demande d’une prise de décision des pouvoirs centraux, gouvernement français et Union européenne, dans le respect des réalités et des démarches propres à chaque territoire. Ainsi unis par ces mêmes objectifs, les présidents de 9 RUP des Etats Français, Espagnol et Portugais, représentent une véritable force de propositions face aux centres de décisions. Mais comme l’a rappelé en conclusion la déclaration finale signée par les 9 membres : « Au-delà des engagements, seuls les actes comptent ».
 

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.