ENVIRONMENT

Bivouac à Tintamarre:  une autorisation est désormais requise

Bivouac à Tintamarre: une autorisation est désormais requise

01 July 2020
Lieu de prédilection pour les tortues marines, Tintamarre est également un lieu très prisé des résidents qui y organisent pique-niques et bivouac.

A l’approche des vacances, il est donc important de rappeler que Tintamarre est un lieu protégé par la Réserve Naturelle de Saint-Martin, au même titre que Pinel ou le Rocher Créole. Les usagers doivent donc se conformer à la réglementation en vigueur afin de continuer à préserver les fonds.
Le mouillage des bateaux, jusqu’à 50 pieds, est autorisé devant la plage de sable blanc uniquement. Dix-sept bouées jaunes, mises en place par la Réserve, sont dédiées à cet effet. L’utilisation d’une ancre est tolérée uniquement pour les bateaux de moins de dix mètres et à condition de mouiller à une distance minimum de vingt mètres de la plage. Partout ailleurs, il est interdit de jeter l’ancre.
Il est important de respecter ces consignes, car cette zone est utilisée par les tortues pour s’alimenter et se reposer … il est donc également interdit de détruire les herbiers ou de déranger les tortues lors des plongées. La police de la nature de la Réserve effectue des patrouilles et toute infraction est passible de sanctions.
De surcroît, devant la recrudescence des actes d’incivilité et pour mieux gérer la présence humaine sur place, il est désormais obligatoire d’obtenir une autorisation de la Réserve Naturelle de Saint-Martin pour bivouaquer à Tintamarre.
Le nombre de bivouacs est limité à quatre. Pour les pique-niques, pas besoin d’autorisation, il y a onze tables d’installées, mais il est bon de rappeler que l’on doit repartir avec « tout » ce que l’on a amené, sans oublier la poubelle !
 

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.