ECONOMY

La COM fait des demandes de subventions d’Etat pour des projets structurants

La COM fait des demandes de subventions d’Etat pour des projets structurants

09 July 2021
Les élus du Conseil exécutif se réunissent chaque semaine pour acter de nouvelles décisions. Celles prises courant du mois de juin revêtent un caractère important et s’inscrivent dans les objectifs du Contrat de Convergence et de Transformation (CCT), lequel pour la période 2019-2022 a inscrit une dotation pour Saint-Martin de 159M€.
Pour mémoire, les deux fils conducteurs de ce CCT sont le financement de la reconstruction « post-Irma » et l’impulsion de projets de modernisation des infrastructures dans les quartiers prioritaires et les secteurs touristiques. Ainsi, 40 projets structurants spécifiques ont-ils été fléchés, répondant aux besoins de Saint-Martin, tels que les réhabilitations du stade Albéric Richards (3.9M€), du stade Thelbert Carti (3.5M€) et de la salle omnisport (6M€), la construction du collège de Quartier d’Orléans (8.85M€), la gestion des eaux pluviales (3M€) et des déchets (3.1M€), la rénovation du réseau routier (8.6M€), l’aménagement des espaces publics de Marigot et de Grand Case (6.85M€) et du front de mer de Marigot (6M€), de la vidéo protection (1.27M€) et la création du Très Haut débit (6.5M€), ainsi qu’un plan d’investissement dans les compétences de la COM (8.22M€).
En conseils exécutifs qui ont eu lieu courant du mois de juin, les élus ont acté des demandes de subventions Etat s’inscrivant dans ce CCT 2019/2022 pour la mise en œuvre de projets structurants pour Saint-Martin.
 
 
 Demande de subvention Etat de 2.5M€ pour le projet d’aménagement du quartier de la Savane
Le quartier de la Savane dans lequel a déjà été construite la Cité Scolaire, devrait abriter de nouveaux projets structurants dont les travaux devraient prochainement débuter : le collège 900 en remplacement du collège Soualiga détruit par l’ouragan Irma, le centre nautique, une salle omnisports en remplacement de celle de Galisbay également détruite par Irma et dotée d’un abri anticyclonique, de nouveaux logements et une activité commerciale. En amont de ces constructions nouvelles, la Collectivité doit créer les infrastructures de réseaux (VRD), ainsi que les aménagements routiers nécessaires dans ce secteur où sont également présentes les casernes des pompiers et de la gendarmerie. Un rond-point sur la RN7 permettant d’accéder vers ces services de secours s’avère également indispensable, ainsi que la réhabilitation de la voie existante. Pour ce projet d’aménagement d’un montant total de 5M€, les élus du Conseil exécutif ont acté à l’unanimité la demande de subvention d’Etat dans le cadre du Contrat de Convergence et de Transformation 2019/2022 pour un montant de 2.5M€. Les 2.5M€ complémentaires seront autofinancés par la Collectivité.
 
Acquisition de bacs et de colonnes de tri des déchets pour un montant de 1M€
Le passage de l’ouragan Irma en 2017 a détruit tout ou partie des colonnes de tri (environ 200) qui étaient déployées sur le territoire. La Collectivité envisage le remplacement de ces dispositifs par des bacs enterrés ou semi-enterrés offrant ainsi une meilleure résistance aux événements climatiques et s’intégrant mieux dans les paysages. D’un montant total de 1M€, le projet sera autofinancé à hauteur de 850 000 € par la Collectivité et les élus ont acté en conseil exécutif une demande de subvention complémentaire à l’Etat de 150 000 € dans le cadre du CCT 2019/2022.
 
Travaux sur le réseau routier : 6.1M€
La circulation sur le réseau routier de l’île est particulièrement vulnérable en cas d’accident ou de travaux routiers, de par sa configuration qui ne présente qu’une seule route principale qui en fait le tour. Par ailleurs, l’augmentation constante depuis ces dernières années du trafic et du nombre de véhicules circulant amplifient cette vulnérabilité, et rendent nécessaire l’aménagement des carrefours afin de fluidifier la circulation et d’améliorer la sécurité des usagers. Un projet de travaux du réseau routier a été acté pour un montant total de 6.1M€, avec une demande de subvention d’Etat de 50% de ce montant.

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.