ECONOMY

La conseillère territoriale Marie-Dominique Ramphort a exposé  le compte de gestion 2019 de la Collectivité.
La conseillère territoriale Marie-Dominique Ramphort a exposé le compte de gestion 2019 de la Collectivité.

Conseil territorial : Un compte de gestion qui reflète la maitrise des dépenses de fonctionnement

31 July 2020
Le Conseil territorial s’est réuni hier matin pour examiner le Compte de gestion 2019 du comptable public de la Collectivité de Saint-Martin. Les équilibres font ressortir un effort sur la maîtrise des charges à caractère général et des charges de personnel, permettant de dégager un peu plus de 11 M€ pour les investissements futurs.
 
Chaque année, le Conseil territorial doit approuver le compte administratif de l’année précédente, et déterminer l’affectation du résultat, s’il est positif, sur l’exercice en cours. Pour 2019, la Collectivité a poursuivi ses maîtrises des dépenses en fonctionnement sur l’ensemble des principaux postes qui présentent un total de 133.7 M€, contre 157.7M€ en 2018. S’agissant des charges de personnel, leur montant de 43.2 M€ représente toujours le poste le plus important, mais une baisse significative est observée par rapport à 2018 (moins 2.3 M€).
Les charges à caractère général (17.4 M€ en 2019) voient également une belle diminution de 11M€ par rapport à l’année 2018, notamment sur les contrats de prestations de services, l’entretien et l’énergie.
Le Revenu de Solidarité Active (RSA) reste un poste lourd pour la Collectivité (12.7 M€), mais qui montre également une tendance à la baisse (environ 2M€ en moins qu’en 2018), due à une intensification des contrôles des bénéficiaires.
Enfin, la Collectivité à réduit la voilure quant aux subventions allouées à ses satellites. Au final donc, les dépenses en fonctionnement ont diminué de 24M€ par rapport à l’année précédente, ce qui permet à la Collectivité de dégager de l’épargne nette pour autofinancer des investissements.
Concernant les recettes de fonctionnement de la Collectivité (145.6 M€), elles ont subi une très nette diminution par rapport à 2018 (180 M€), l’Etat ayant cette année-là abondé les finances de la Collectivité par une subvention exceptionnelle de 25 M€. A noter que les recettes de fonctionnement de la Collectivité sont pour 60% constituées de la fiscalité (109.6 M€). Ces recettes fiscales ont progressé de 12 M€ entre 2018 et 2019.
De bons résultats financiers qui permettent à la Collectivité de dégager un résultat excédentaire de fonctionnement de près de 16 M€. Sur ce montant, 11 M€ seront affectés au budget de 2020 pour des investissements et environ 4 M€ sur sa section fonctionnement pour conserver une marge de manœuvre en cas d’imprévu. A la majorité, le Conseil territorial a approuvé sans observations et sans réserve ce compte de gestion de 2019.
 

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.