EDUCATION

Les fonds européens expliqués aux lycéens

Les fonds européens expliqués aux lycéens

18 février 2020
Dans le cadre de la campagne de communication " Avec l'Europe, bâtissons ensemble l'avenir de Saint-Martin", initiée par la Collectivité et la Préfecture, l’exposition itinérante sur l’utilisation des fonds européens était présentée vendredi dernier au CDI de la Cité Scolaire Robert Weinum.
 
L’occasion pour les élèves de l’atelier sciences-po, accompagnés de leur professeur, de mieux comprendre l’implication de l’Europe dans la vie économique de l’île et surtout de découvrir à quoi servent les fonds reçus.
Gabrielle, Tagné, Gennique, Joséphine, Mathias ou Simon, élèves en classe de première, sont d’ores et déjà bien au fait de l'économie internationale car ils suivent l’atelier Sciences Po depuis le début de l’année, voire depuis la seconde pour certains. Les fonds européens demeurent cependant pour eux une nébuleuse, et pour cause, entre FEDER (fonds européen de développement régional), FEAMP (fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche), FSE (fonds social européen), FSUE (fonds d’urgence alloués après Irma), les non-initiés ont de quoi s’y perdre !
 
Applications concrètes
 
Aucun n’avait notion des sommes investies à Saint-Martin. Plus de cinq millions pour une station d’épuration, presque 500 000 euros pour la construction d’un hangar de maintenance à l’aéroport de Grand Case ou encore 85 000 euros pour la modernisation d’un hôtel de Marigot … au total, ce sont plus de 62 millions d’euros qui ont été mis à la disposition de Saint-Martin entre 2014 et 2020, pour contribuer à son développement économique. Des sommes pharamineuses vue d’un œil d’adolescent qu’ils ont bien du mal à intégrer.
Mais à travers les exemples concrets des panneaux de l’exposition, ils ont pu voir comment ces fonds se concrétisent dans ddes secteurs aussi diversifiés que le tourisme, l’environnement, la formation et l’emploi, les équipements collectifs ou l’éducation.
Plus que motivés (leur atelier est tous les samedis matin !), ces futurs bacheliers se destinent à des carrières professionnelles dans des univers très différents, notariat, droit, commerce, médecine et même … politique ! Ils ont compris que l’Europe pouvait être aussi une aide dans le financement de certains projets, dont les leurs.
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.