EDUCATION

Une baisse moyenne des effectifs  constatée dans les établissements  scolaires des Iles du Nord

Une baisse moyenne des effectifs constatée dans les établissements scolaires des Iles du Nord

04 octobre 2019
Certes légère, de -0.6%, la baisse moyenne des effectifs scolaires constatée à la rentrée 2019 par rapport aux effectifs comptabilisés à la rentrée 2018, est à relativiser entre les effectifs du 1er degré et ceux du 2nd degré, ceux scolarisés à Saint-Martin et ceux à Saint-Barthélemy.

A Saint-Martin, ce sont au total 7310 élèves qui sont inscrits dans les établissements publics de l’île, 3729 dans le 1er degré et 3581 dans le 2nd degré. Les écoles maternelles et élémentaires publiques enregistrent une hausse de leurs effectifs de 0.2% par rapport à la rentrée 2018, ce qui représente 139 élèves en plus par rapport aux prévisions faites en juin dernier. En revanche, et alors que les services de l’Education tablaient sur 3721 collégiens, lycéens et étudiants en post-bac, ils sont seulement 3581 à avoir fait la rentrée scolaire à Saint-Martin, ce qui représente une réduction des effectifs de 1.7% par rapport à la rentrée 2018. Les effectifs inscrits dans le privé ne sont pas pris en compte Des statistiques d’effectifs réalisés dans les établissements publics qui ne permettent pas une analyse en termes de la démographie de l’île ou encore en termes de départs de population. En effet, les éventuels mouvements d’effectifs entre les établissements publics et les établissements privés ne sont pas connus par les services de l’Education, puisque tous les établissements privés de Saint-Martin sont hors contrat avec l’Etat. Et à Saint-Barthélemy En revanche, à Saint-Barthélemy, ces effectifs sont connus, et l’on constate que 35% des élèves du premier degré sont scolarisés dans les établissements privés sous contrat avec l’Etat, soit 446 élèves sur 1258. Et ils sont 392 collégiens à être inscrits dans le seul établissement du secondaire de l’île, un collège public. Les écoles publiques du 1er degré ont enregistré une baisse de 5.5% de leurs effectifs par rapport à la rentrée 2018, et en revanche celles du privé comptabilisent une baisse de 0.7%. Des statistiques qui permettent là d’envisager l’hypothèse selon laquelle des populations auraient pu quitter l’île. Une hypothèse à prendre toutefois avec précaution, dans la mesure où les effectifs dans le collège public (392 élèves) sont quant à eux en augmentation de 3.3% par rapport à septembre 2018.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.