EDUCATION

Point sur les postes pourvus : derniers ajustements  dans les établissements scolaires

Point sur les postes pourvus : derniers ajustements dans les établissements scolaires

17 septembre 2019
Saint-Martin et Saint-Barthélemy connaissent une situation récurrente chaque rentrée scolaire : les professeurs qui manquent à l’appel. Un problème que l’éducation nationale tente de réguler et qui pour les deux îles sœur est en passe d’être résolu dès cette semaine.

A Saint-Barthélemy cinq personnes ne se sont pas présentées dans le premier degré et cinq au collège faute de … logements ! En effet, les jeunes professeurs attirés par cette île paradisiaque sont vite confrontés à la réalité du marché de l’immobilier avec ses loyers exorbitants et surtout pas dans leurs moyens.
La collectivité de St-Barth, consciente du problème, tente de trouver des solutions pour mettre des logements à disposition à loyers modérés. Les cinq postes des deux écoles primaires ont donc été pourvus la semaine dernière, quatre des cinq postes du collège le seront cette semaine. Le dernier, le professeur d’ESP déjà sur place, quant à lui prendra ses fonctions le 30 septembre.
A Saint-Martin, qui connait aussi une crise du logement, 25 postes, bien que pourvus par des titulaires dès le mois de juillet sont restés vacants dans le premier degré le jour de la rentrée. Ils sont aujourd’hui tous pourvus.
Dans le secondaire, les directeurs d’établissements n’ont pas signalé de manquement à l’exception d’une classe Ulys (Unité localisée pour l'inclusion scolaire) et une classe SEGPA (Section d'enseignement général et professionnel adapté) où une solution est en cours de recherche pour palier ce manque. Comme chaque année, les postes vacants ont été assurés par les contractuels.
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.