EDUCATION

Baccalauréat : 82.3% de réussite, toutes filières confondues

Baccalauréat : 82.3% de réussite, toutes filières confondues

13 July 2018

Pour le cru 2018, 323 candidats se présentaient au baccalauréat, toutes filières confondues. Parmi ces candidats, 266 ont été admis, soit 82.3%. Une baisse significative des résultats par rapport à ceux de l’année dernière qui enregistraient un taux de réussite de 86.8%.

Une baisse significative certainement à imputer aux conséquences de l’ouragan Irma sur la scolarité des élèves, mais qu’il faut toutefois relativiser. En effet, si dans les filières générales, on observe une baisse de 11.3 points par rapport aux résultats de l’année dernière (80.7% de réussite en 2018 contre 92% en 2017), les filières professionnelles dont les étudiants ont là aussi dû étudier dans des conditions très dégradées, sans ateliers pour pratiquer leur discipline, ont fait un bond qui mérite d’être souligné : 81.8% des élèves se présentant au Bac Pro ont obtenu leur diplôme, contre 78.7% en 2017 (plus de 3 points). 
Enfin, pour les filières technologiques le taux de réussite est de 88,2 %. Là aussi on observe une baisse sensible de 7.5 points (95,7 % en 2017). 
Le taux moyen de réussite aux examens du baccalauréat pour cette année a donc été maintenu par la réussite des élèves en filière professionnelle. 
Par voie de communiqué, le recteur d’académie, Mostafa FOURAR,  « félicite tous les bacheliers et en particulier ceux de Saint-Martin pour leur réussite. Il remercie les équipes de direction et pédagogiques, appuyées par le Service de l’Education nationale des Îles du Nord, pour leur mobilisation ». 


 Un « big-up » aux filières professionnelles !

La vice-présidente Annick Petrus en charge des affaires scolaires tient à féliciter l’ensemble des nouveaux bacheliers, et en particulier ceux de la filière professionnelle qui ont étudié toute cette année dans des conditions particulièrement difficiles. Les ateliers professionnels n’étaient en effet pas opérationnels pour leur permettre de pratiquer leur discipline, les Services de l’Education et du rectorat avaient d’ailleurs envisagé pendant le courant de l’année la délocalisation en Guadeloupe de certaines de ces filières professionnelles. Ce sont toutefois d’autres solutions qui ont été mises en œuvre, pour exemple la réalisation de cours pratiques à la Cuisine Centrale pour les filières en restauration, à l’initiative de la Collectivité. Leurs très bons résultats, 81.8% de réussite contre 78.7% en 2017, ont permis de remonter le taux général de réussite aux examens pour cette année. Pour la vice-présidente Annick Petrus, « il est préférable de considérer le verre à trois quart  plein plutôt qu’à demi vide. Nous avons eu raison de leur faire confiance et d’avoir continué à croire en eux. Par ces quelques mots, je tiens également à dire un grand Bravo à toutes les équipes pédagogiques qui ont su se mobiliser autour des élèves pour les accompagner sur le chemin de la réussite », se félicite-t-elle. 

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.