Accueil

Gilles Plumasseau, directeur de la Stratégie et des Relations Extérieures de France Travail et Nathalie Rubini, directrice de l'agence France Travail de Saint-Martin, encadrant le Préfet Vincent Berton à la 1e édition de Stade vers l’Emploi, le 28 mars.
Gilles Plumasseau, directeur de la Stratégie et des Relations Extérieures de France Travail et Nathalie Rubini, directrice de l'agence France Travail de Saint-Martin, encadrant le Préfet Vincent Berton à la 1e édition de Stade vers l’Emploi, le 28 mars.

Demandeurs d’emploi et recruteurs plébiscitent l’initiative de France Travail

02 April 2024

Si le concept est déjà bien installé, notamment en Guadeloupe, c’était une première à Saint-Martin : réunir demandeurs d’emploi et chefs d’entreprise incognito, autour d’ateliers sportifs avant d’entrer dans le vif du sujet, les jobs-dating. Une initiative appréciée des 46 demandeurs d’emploi et des 7 entreprises présentes jeudi dernier à la halle des sports de Marigot.

Le préfet Vincent Berton avait répondu présent à l'invitation de France Travail, qui organisait cette première édition de « Du stade vers l’Emploi » en partenariat avec UFOLEP. Le principe de faire se rencontrer de manière anonyme, les entreprises et les demandeurs d’emploi, sans à priori est pour le Préfet une méthode particulièrement adaptée à Saint-Martin car elle met en avant les valeurs intrinsèques des personnes, qui souvent ont du talent, mais un parcours scolaire parfois chaotique.

CASSER LES CODES

Sur les 51 candidats inscrits, 46 étaient présents et ont participé avec beaucoup de motivation aux différents ateliers sportifs organisés sur la matinée. C’est seulement après le déjeuner, qu’ils ont découvert lors des job-dating l’identité de leurs recruteurs. Une manière de faire qui casse les codes, car ce n’est plus un CV ou les compétences techniques qui sont jugées mais, la combativité, l’endurance, l’esprit d’équipe et le « savoir-être » de chacun. La Mission Locale, Aced, les Compagnons Bâtisseurs, mais aussi la Ligue de Football de Saint-Martin, les restaurants Happy Buddha ou Mood Sxm et IO TV proposaient des postes aussi variés que peintre, maçon, charpentier, carreleur, assistant de direction ou administratif, chargé de communication, cuisinier, serveur, éducateur sportif ou journaliste.

Les personnes qui n’auront pas eu la chance d’être recrutées feront l’objet d’un suivi personnalisé par France Travail. Cette 1e édition a donné la priorité aux demandeurs d'emploi les plus en difficulté (immigrants primo-arrivant, résidents des quartiers prioritaires, personnes en situation de handicap). Le concept devrait devenir un rendez-vous pérenne une à deux fois par an. Un autre rendez-vous est déjà programmé, le 16 avril, cette fois sur la thématique du théâtre. Pour les deux ans du CEJ (Contrat d’engagement jeunes), « Théâtre vers l’Emploi » s’adressera aux jeunes qui devront se prêter au jeu de l’impro sur un thème lié à leur recherche d’activité. Sur le même principe, l’après-midi sera ensuite consacré au job-dating.  

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.