LOCAL LIFE

Le président Gibbs expose les projets pour l'aéroport de l'Esperance

Le président Gibbs expose les projets pour l'aéroport de l'Esperance

17 June 2019
La 4e conférence annuelle de Caribbean Aviation Meetup (Caribavia) s’est tenue la semaine dernière à Saint-Martin. Au cours de la seconde journée de ce meeting qui s’est déroulée à l’aéroport l’Espérance de Grand Case, le Président Daniel Gibbs a fait part des projets de développement sur l’infrastructure aéroportuaire.

Cette conférence annuelle qui réunit les professionnels caribéens dans le secteur de l’aéronautique, mais aussi du tourisme et des investisseurs privés, a pour objectif « d’échanger les expériences et de travailler ensemble pour une cause commune : le développement des structures permettant d’optimiser l’accueil des touristes et autres visiteurs ». L’île de Saint-Martin ayant été choisie pour cette 4e conférence annuelle, les Offices de tourisme des deux côtés de l’île ont travaillé ensemble à son organisation. Après la 1ere journée tenue en partie hollandaise, la journée de mercredi a été consacrée à la partie française et les conférenciers Caribavia ont été accueillis par le Président Gibbs et Cyril Godeau, directeur commercial d'EDEIS, à l'aéroport de Grand Case. 

ARRIVÉE PROBABLE D’UNE 4E COMPAGNIE AÉRIENNE

Après avoir exposé le contexte post-Irma, et rappelé que la concession de l’aéroport de Grand Case est confiée au 3e groupe aéroportuaire français, EDEIS, le Président Gibbs a présenté les projets pour l’aéroport de Grand Case, « qui est l’un des principaux outils pour contribuer au développement de l’économie touristique ». Et en premier chef, Daniel Gibbs a évoqué les négociations en cours avec les autorités de l’aviation civile des Iles Vierges Américaines pour voir en 2019 l’arrivée d’une nouvelle compagnie aérienne en provenance de cette région : « Des plans sont en cours d'élaboration avec les autorités de l'aviation civile pour établir les routes et j'ai rencontré M. Albert BRYAN Jr., gouverneur des îles Vierges américaines, lors de la dernière conférence annuelle du CHRIS à Miami, afin de planifier une visite à Saint-Martin pour avancer sur cette question importante ». Il a par ailleurs indiqué que « d'autres projets sont en cours de développement pour répondre aux normes européennes et faciliter l'arrivée d'autres compagnies aériennes régionales ». Un lobbying exercé pour augmenter l’offre de destinations depuis et vers Saint-Martin, en venant compléter celle proposée par les trois compagnies en place : Air Caraïbes, Air Antilles et Saint-Barth Commuter. 

 

EXTENSION DE LA PISTE DE 30 MÈTRES D’ICI FIN 2019

Piste-Aéroport-de-Grand-Case-Espérance-Saint-Martin.jpg

Le projet d’extension de la piste de 300 mètres étant pour l’heure repoussé pour des raisons d’importance de coûts financiers, la Collectivité souhaite dans un premier temps, et d’ici à la fin de l’année avoir achevé les travaux entrepris qui s’imposaient pour augmenter la sécurité des infrastructures et le confort de ses usagers et des compagnies aériennes présentes, dont l’extension de la piste de 30 mètres.

PROJET DIFFÉRÉ D’EXTENSION DE LA PISTE DE 300 MÈTRES

« Nous avons un plus grand projet d’extension de 300 mètres de piste, mais nous avons décidé de différer ce projet et de donner la priorité à la sécurité des infrastructures existantes en raison des circonstances post-Irma. Nous avons prévu de revenir à ce projet plus tard », a indiqué le président. 

ASSOUPLIR LA POLITIQUE DES VISAS

Le président Gibbs a également évoqué les négociations en cours avec le gouvernement français et qu'il espère voir aboutir  avant la fin de l’année, pour « faciliter la politique de VISA pour entrer du côté français de Saint-Martin (…) un moyen concret d’accroître le trafic aérien".»
Daniel Gibbs a rappelé que de telles négociations avaient déjà abouti à un décret en 2012 , permettant de délivrer des visas de court séjour pour les îles d’Anguilla, Antigua Barbuda, la Barbade et Saint-Kitts-et-Nevis. 

CRÉER UNE COMPLÉMENTARITÉ AVEC L’AÉROPORT JULIANA

Pour le président Gibbs, l’aéroport de Grand Case doit pouvoir proposer à terme une véritable offre complémentaire avec celle de l’aéroport international de Juliana, notamment dans l’accueil de jets privés avec l’implantation de salons V.I.P.

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.