VIE LOCALE

Une régate toujours Serious Fun

Une régate toujours Serious Fun

06 mars 2018

Malgré le cyclone Irma, la 38e édition de la Heineken Regatta a compté avec la participation d’une centaine de voiliers, contre 164 en 2017, dans les catégories Maxi, Ocean Racing, CSA, Bareboat, Melges 24 et Multicoques.

Comme chaque année, la manifestation nautique a débuté par la désormais traditionnelle Gill Commodore’s Cup, à laquelle ont participé 68 des 100 équipages inscrits à la 38e édition de la Heineken Regatta. Et c’est avec une légère brise constante que les voiliers des différentes catégories se sont élancés au large de Simpson Bay.
Vendredi, la flotte a effectué le tour de l’île d’une distance de 26 miles nautiques. Les conditions difficiles ont fait que seuls les Classes Maxi, Offshore Racing et Multicoques ont terminé cette course. Les autres catégories ont effectué une régate plus courte.
C’est l’équipage brésilien du voilier « Camiranga » parmi lequel figurait le double Olympien brésilien Samuel Albrecht, qui officiait comme tacticien, qui a franchi en premier la ligne d’arrivée. Le 65 pieds brésilien a effectué le tour de l’île avec un temps de 3 heures 22 minutes et 41 secondes. Mais, finalement, c’est le « Kiola III » qui s’impose sur le temps corrigé. A noter la participation du Paralympique Brad Kendall qui faisait partie de l’équipage américain du Dufour 44 barré par Neil Harvey.
Les voiliers des catégories CSA, Bareboat et Melges 24 ont effectué des parcours de 12 et 15 miles nautiques, sur la côte ouest de l’île, courses qui commençaient et finissaient au large de Simpson Bay avec des virages au nord de l’île dans le chenal d’Anguilla.

QUATRE JOURS DE RÉGATES SPECTACULAIRES

C’est avec une brise anormalement légère que la flotte de 100 bateaux a pris le départ samedi pour un parcours au large de Simpson Bay. Les conditions météos ont fait que, si les catégories ASC ont pu effectuer deux courses, le reste de la flotte n’en a réalisé qu’une.
A l’issue de cette journée et avec la dernière journée en point de mire, les catégories Maxi avec l’équipage brésilien du « Camiranga », et Ocean Racing avec les marins polonais du « Green Dragon » étaient à surveiller de près. Une journée qui s’est terminée en musique avec les prestations de Destra et de 3 Cylinder.
Dimanche, les rafales de vent ont aidé à réaliser une régate spectaculaire, aussi les organisateurs, pour profiter de ces vents de 18 nœuds ont organisé une course antihoraire autour de l’île.
Au final, la Coupe Sint-Maarten/Saint-Martin a été remportée par le « Wanna B », un Esse 850 skippé par Van den Eynde. Trophée qu’il avait déjà remporté en 1999.
Le J/122 « El Ocaso » barré par Bob Hillier s’est imposé dans la catégorie CSA 3, et dans la catégorie Maxi, le « Kialoa III » prend la première place et devance le bateau brésilien « Camiranga ». A bord du Volvo Ocean Green 70, l’équipage polonais du « Green Dragon » s’impose dans la catégorie Ocean Racing et réalise ainsi un doublé après avoir remporté la Gill Commodore’s Cup.
La journée de dimanche s’est terminée par la remise des prix et le concert de celui qui a été primé aux Grammy Awards, le chanteur Shaggy.
Quatre jours de régates avec des marins chevronnés, venus de plus de 35 pays, qui ont assuré le spectacle et qui ont déjà pour objectif 2019 d'être présents pour la 39e édition la 39e édition de la Heineken Regatta.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.