VIE LOCALE

Une nouvelle belle intervention de la SNSM pour sauver une vie en mer

Une nouvelle belle intervention de la SNSM pour sauver une vie en mer

23 novembre 2021
En début de soirée de samedi, la SNSM est intervenue pour aller chercher en pleine mer, un skipper-propriétaire de catamaran en route entre les Iles Vierges et Saint-Martin, victime d’un malaise.
 
Le capitaine du catamaran s’est écroulé soudainement alors qu’il était au poste de pilotage et en tombant, sa tête a violemment heurté le deck. Il est inconscient. Sa compagne, à bord, lance immédiatement un appel à l’aide sur la VHF 16 et le CROSS transmet d'abord un "Mayday Relay” afin de voir si des navires aux alentours peuvent venir à l’aide ; puis il missionne la SNSM de Saint-Martin pour lui porter secours. Le catamaran est alors à 18 miles nautiques, au Nord-Ouest de Saint-Martin.
La Rescue Star, semi-rigide plus rapide et beaucoup moins dangereux pour faire un transbordement en pleine mer, étant hors service, l’équipage prépare la vedette SNS 129, Notre-Dame de la Garoupe.
Huit équipiers bénévoles appareillent, avec à son bord un Médical 3, un ambulancier et un pompier, le CROSS donne alors son feu vert pour aller sur zone, sans attendre une équipe médicale supplémentaire du SAMU. Quarante-cinq minutes plus tard, la SNS 129 est sur zone, le catamaran ayant continué de faire route vers Saint-Martin ; mais il navigue sur un seul moteur, à 6 nœuds, et il est alors à 15 nautiques de Marigot. La SNS 129 approche le catamaran sur son tribord, afin de faire un transbordement et transférer 4 équipiers et leur matériel médical. Cette manœuvre, délicate pour deux navires en pleine mer, est menée avec succès ! Deux équipiers vont s’occuper immédiatement de la victime, pendant que les deux autres prennent en main le bateau et continuent de faire route vers Saint-Martin.
La victime est tombée dans un espace très étroit et a reçu un gros choc à la tête ; sa compagne a réussi à le mettre en PLS ; elle est inconsciente et respire difficilement. Elle est immédiatement placée sous oxygène et un bilan complet est effectué, mais les équipiers “médicaux” estiment qu’il est trop difficile de l’extraire de sa position, la victime faisant plus de 120 kg, et son transbordage sur la SNS 129 sera beaucoup trop risqué. Ils restent donc tous à bord du catamaran et avancent tant bien que mal, sur un seul moteur avec un vent de face, vers Marigot à une vitesse moyenne de 7 à 8 noeuds. Sous l'effet de l'oxygène pur, la victime reprend conscience rapidement et arrive à répondre à des questions très sommaires.
Les équipiers accostent le catamaran à la gare maritime à 21h55. Les pompiers arrivent sur place et procèdent à l'extraction de la victime sur un matelas coquille avec l’aide des équipiers de la SNSM ; puis elle est évacuée par le SAV vers l'hôpital de Marigot à 22h45.
Une fois le transfert de la victime opérée, les équipiers de la SNSM mettent le catamaran en sécurité au mouillage. Il est aux environs de minuit quand les bénévoles peuvent rentrer chez eux, fiers du devoir accompli et d’avoir pu sauver une vie en mer.
La Station SNSM de Saint-Martin souhaite un rétablissement rapide à la personne victime de cet accident et félicite sa compagne d’avoir fait preuve de sang-froid en appelant immédiatement les secours par radio, puis en maintenant le cap sur Saint-Martin jusqu'à l'arrivée des secours, tout en s'occupant de son compagnon, blessé et inconscient.
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.