VIE LOCALE

Un cours-atelier pour créer son propre parfum

03 août 2018

Accessibles dans les grandes métropoles et chez les grands parfumeurs, les ateliers de création de parfums sont cependant assez peu répandus. Une des spécificités de Saint-Martin est de proposer cette expérience unique, la création de son propre parfum. Cela se passe chez Tijon à Grand-Case.

Tijon c’est l’idée d’un couple d’américains, John et Cindy. Comme pour beaucoup, le choix de Saint-Martin s’est fait lors d’un coup de foudre pour l’île, au détour d’une semaine de vacances. 

A la recherche d’une nouvelle activité professionnelle, ils créent ensemble Tijon et lancent leur propre ligne de parfums et de cosmétiques. 

S’inspirant des méthodes pratiquées à Grasse, ils adaptent leurs fragrances à l’esprit plus exotique de la vie aux Antilles. Mais très vite, l’envie de partager cette expérience les pousse à créer des ateliers pour faire profiter de la magie et de la beauté de la création d’un parfum au plus grand nombre. Tijon a fêté ses 10 ans en décembre dernier … le temps de se remettre des aléas météorologiques, la parfumerie est à nouveau ouverte.

 

UNE PARFUMERIE LABORATOIRE

La façade pourrait ressembler à une boutique comme tant d’autres. C’est en poussant la porte que la magie opère. Le lieu est dédié aux parfums et la vue est directe sur le laboratoire … là où tout se passe. John et Cindy utilisent les meilleures essences, de la Caraïbes et du monde, en prenant soin d’éviter tous les produits ayant pu être testé sur des animaux et bien entendu tous les produits chimiques. Leurs parfums sont à base d’huiles essentielles naturelles et ils poursuivent la démarche jusque dans les emballages, eux aussi maison. Chose possible car leurs créations sont en petites quantités, voir en très petite si c’est la vôtre.

 

UN PARFUM COMME UNE SIGNATURE

Vêtu d’une blouse blanche comme de vrais scientifiques, il faut avant tout se concentrer sur le work book », un cahier d’exercices et d’instructions conçu par des parfumeurs sur lequel tout le cheminement sera noté et conservé par Tijon, pour pouvoir reproduire le parfum à l’identique pour ceux qui le souhaiteraient. La seconde étape consiste à choisir les éléments qui entreront dans la composition du parfum parmi les senteurs présentées sur l’orgue à parfums … choix cornélien car l’orgue en question en propose 300 ! Ensuite, il faut jouer à l’alchimiste, sentir, assembler, tester, ajuster jusqu’à la fragrance parfaite.  Il est possible de créer trois parfums et de repartir avec celui que l’on préfère dans l’un des deux modèles de vaporisateurs (55 ml) proposé. Le flacon est personnalisé et chaque participant reçoit un certificat de membre et  un sac de produits Tijon.

Aucune expérience n’est requise, John et ses équipes sont là pour orienter les moins assurés.Les plus pressés opteront pour la formule « parfum éclair » (20 minutes) en sélectionnant quatre huiles essentielles qui seront directement mises en bouteilles,  les « nez » amateurs pourront l’élaborer en une heure et les plus motivés choisiront le cours de trois heures avec l’histoire du parfum, le sens de l’odorat, l’apprentissage des matières de base. Le parfum ainsi créé peut être également décliné en lotion, en crème pour le corps, en huile de massage, et même en vaporisateur pour le linge et la maison.

Les horaires et les tarifs des cours (du lundi au vendredi) sont disponibles sur le site de Tijon : www.tijon.com. (Tijon, route de l’aéroport – dans le virage de Petite Plage à Grand Case). A.B

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.