VIE LOCALE

Perturbations dans les écoles de Grand Case

Perturbations dans les écoles de Grand Case

29 avril 2021
Les écoles primaire et élémentaire de Grand Case ont subi en début de semaine quelques aléas. L’Ecole maternelle Ghislaine Rogers a été bloquée lundi matin à l’initiative de parents d’élèves. Si tout est rentré dans l’ordre dès le lendemain, les écoles ont toutefois fait l’objet d’uns visite syndicale qui rapportait un manque flagrant d’entretien et d’hygiène dans l’école Elie Gibs.
 
Lundi matin, les portes de l’école maternelle Ghislaine Rogers à Grand Case arboraient une chaîne cadenassée, empêchant l’accès dans l’établissement. En cause, « des filtres à eau qui n’auraient pas été changés, malgré une demande répétée depuis plusieurs mois, rendant impropre à la consommation l’eau distribuée dans cette école », selon des parents d’élèves en colère qui ont réagi en bloquant l’école.
La Collectivité adressait en milieu de journée le communiqué qui se voulait rassurant : « La Collectivité tient à rassurer les parents d’élèves sur le fait que l’eau du réseau public distribuée au robinet des écoles est parfaitement potable. Des filtres ont été ajoutés dans chaque établissement scolaire pour que les enfants puissent avoir accès à une eau filtrée. L’absence de filtre ne remet absolument pas en cause la qualité de l’eau potable. Cependant, pour rassurer la communauté scolaire, la Collectivité a procédé ce jour, avec l’appui de la CTOS, à l’installation de deux nouveaux filtres, dans chacune des deux écoles. Le Collectivité précisait également « qu’il n’y avait pas lieu d’agir de la sorte ».
 
Des problèmes récurrents d’hygiène et d’entretien
 
Dès le lendemain, mardi, l’accès aux écoles était redevenu libre. Toutefois, une visite syndicale, qui était programmée antérieurement, a eu lieu, et il nous était rapporté que plusieurs problèmes persistaient, notamment dans l’école primaire Elie Gibs, où l’hygiène et l’entretien laisseraient à désirer : absence de papiers et de savon dans les sanitaires ; sanitaires hors d’usage ; eau stagnante douteuse ; coupures d’eau incessantes ; nombreuses fientes de pigeon, etc.
Des manquements au niveau de l’hygiène et de l’entretien de ces établissements qui devraient vraisemblablement être consignés dans un rapport afin que des actions soient mises en œuvre pour y remédier.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.