VIE LOCALE

Pas de transports scolaires à la rentrée des vacances de Carnaval

Pas de transports scolaires à la rentrée des vacances de Carnaval

28 février 2020
Par voie de communiqué, le Collectif des transports scolaires informe ne plus être en mesure d’assurer les transports scolaires à compter de ce lundi 2 mars, jour de rentrée des vacances de Carnaval. Les prestations de transports scolaires n’ayant pas été payées par la Collectivité depuis la rentrée scolaire, le Collectif déclare que la majorité des entreprises se trouvent pour l’heure dans des situations financières très critiques.
 

Ci-dessous le communiqué du Collectif :

Dans le cadre du marché de transports scolaires dont nous avons été attributaires, nous tenons à informer le public du non-paiement de nos prestations depuis la rentrée scolaire du mois de Septembre 2019. Après des mois d’allers-retours entre les différents services de la Collectivité, chacun se renvoyant la balle, nous avons été informés de l’obligation de réévaluation des lignes de transports au mois de Janvier 2020 !

La période des grandes vacances scolaires est réservée à ce type de réévaluation, et cela aurait dû être fait avant la rentrée scolaire 2019. Mais bien entendu, pour ne pas gêner le service de transport, et afin de montrer notre bonne volonté, nous avons accepté de continuer à travailler et à transporter les élèves sans paiement de factures, et ce jusqu’à aujourd’hui !

Nous demandons à la Collectivité et à ses agents, la même rigueur dans le paiement des prestations, qu’ils nous imposent lors des passations des marchés (respect des normes, calcul des coûts de revient, être à jour des cotisations sociales et fiscales, véhicules de moins de 10 ans, personnel qualifié et formé …). A cette date, nous nous sommes pliés à toutes les nouvelles dispositions existantes (applicables ou non à Saint-Martin), afin de monter en compétence et en qualification pour le transport scolaire.

Pour rappel, Les véhicules que nous mettons à disposition pour le transport scolaire, du fait des horaires, sont exclusivement réservés au transport scolaire, et ne peuvent donc être utilisés pour d’autres services. Nos marges sur ces marchés sont très réduites et contrôlées à la passation des marchés. Elles ne permettent pas de créer une trésorerie nécessaire à la survie de nos structures sur plusieurs mois de défaut de paiement des factures. Ainsi, à cette date, après 6 mois de factures dues, nos entreprises sont exsangues :

- Plus de trésorerie

- Les lignes de crédits bancaires renégociées sont largement dépassées

– Nous ne pouvons plus payer les salaires

- Nous ne pouvons plus payer nos charges

- Nos prélèvements mensuels sont rejetés

- Les factures impayées s’accumulent (charges fixes et charges variables)..

Cette situation est plus qu’alarmante, car elle mène tout droit au dépôt de bilan de nos sociétés. Nous ne pouvons continuer dans cette situation, ainsi, nous vous informons que les transports scolaires ne seront pas assurés pour à la rentrée du 2 mars 2020. Et ce, jusqu’au paiement TOTAL de nos factures. En parallèle, nous avons pris l’attache d’un conseil pour évaluer les pertes financières et les frais de retard de paiement inhérents au défaut de paiement.

Nous vous serons reconnaissants de bien vouloir en aviser les parents d’élèves afin que des dispositions soient prises pour cette rentrée, et ce, jusqu’à nouvel ordre. Le Collectif

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.