VIE LOCALE

Nadine Francis : J’aime mon quartier !

26 mai 2018

Son créneau ? Se mettre au service des autres. Que ce soit par le biais de son implication dans diverses associations, aujourd’hui avec l’association J’aime mon Quartier, ou encore en qualité de membre d’un conseil de quartier, elle donne de son temps sans compter.

Passionnée de grosses cylindrées, mais féminine, déterminée et volontaire et toujours le cœur sur la main, ambitieuse mais sachant rester en retrait, Nadine Francis est une femme pas comme les autres, qui a choisit Saint-Martin par amour.

D’où vous vient cette passion pour la moto ?

Je suis issue d’une famille nombreuse et recomposée, avec plein de cousins et j’étais la fille aînée de cette grande tribu. Alors forcément, déjà téméraire, j’étais la première à faire du vélo, à monter sur les scooters des copains avant de tester … une première chute, pile poil devant l’école le jour du brevet. Cela ne m’a pas empêché de passer l’examen, avec les mains ensanglantées et de remonter sur le scooter en ressortant du collège. Mais dès le début j’étais attirée par la moto. J’étais la passagère sur toutes les machines de mes amis, et du coup j’ai adhéré à l’association des motards de Basse-Terre, puis Aman ici. J’ai pris conscience des règles de sécurité, chose que j’essaye d’expliquer aujourd’hui aux jeunes, c’est tellement important. Un de mes amis, Kevin Noland, a été tué dans un accident il y a quelques jours. Il était l’ambassadeur du port du casque. Encore une fois, j’en appelle aux chauffeurs de véhicules, « vous n’êtes pas seuls sur la route, appliquez les règles de conduite à tout moment !».

Comment se retrouve-t-on coordinatrice d’une Association ?

J’ai grandi en Guadeloupe où il y a une multitude d’associations. C’était dans mon éducation de m’impliquer. Dans ma famille, très catholique, il est hors de question de rester sans rien faire et nous devions bien souvent participer à des œuvres de charité. Mais ici à St-Martin, c’est différent. J’ai un BTS d’assistante de direction, une formation en droit, économie générale et plusieurs formations complémentaires dont Accompagnateur Validation des Acquis de l’expérience et un Certificat de Formation à la Gestion Associative, obtenu ici grâce à Initiatives Saint-Martin. Je parle 4 langues, ce qui est très utile. A cela s’ajoute le savoir faire et savoir être que j’ai acquis en participant aux ateliers des associations scolaires, sportives ou culturelles . J’ai donc commencé par créer l’association de sport Rounders et cricket féminin, puis celle de Hand-Ball. Comme je faisais aussi partie d’un Conseil de Quartier (organe consultatif de la Collectivité) avec l’implication des membres, nous avons créé J’aime mon Quartier, cela coulait de source !

Concrètement, cela se passe comment ?

Nous mettons en place des activités pour occuper les jeunes et mettre tous les habitants des quartiers en relations. Nous n’avons pas de local, alors nous organisons des événements en collaboration avec d’autres associations. Par exemple pour Halloween Night, une randonnée nocturne à vélo, nous avons travaillé avec l’ASM pour les vélos, Jeunesse Soualiga pour les signaleurs, La Sucrerie pour le prêt des locaux … l’idée est de fédérer les associations autour d’un même projet afin d’impliquer et de toucher un maximum de personnes. On peut soit être créateurs de projet, soit s’associer sur ceux des autres associations pour leur apporter un soutien logistique. Pour l’instant les adhésions sont morales et on espère trouver bientôt un local. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.