VIE LOCALE

L'ensemble des partenaires (Services de l'Etat, Elue et services de l'Education, Etablissement public du Parc de la Villette, Direction des Affaires Culturelles de Guadeloupe), présentaient jeudi dernier le dispositif Micro-Folie à la presse.
L'ensemble des partenaires (Services de l'Etat, Elue et services de l'Education, Etablissement public du Parc de la Villette, Direction des Affaires Culturelles de Guadeloupe), présentaient jeudi dernier le dispositif Micro-Folie à la presse.

Les Micro-Folies prennent leurs quartiers à Saint-Martin

06 décembre 2022
Face au manque criant sur le territoire d’infrastructures offrant un accès à la culture, les autorités locales, préfet, élus locaux et Services de l'Education, ont acté la mise en place du dispositif Micro-Folies, qui sera itinérant sur l’île. Place d’abord à l’école élémentaire de Sandy-Ground, l’école Aline Hanson.
Existant dans l’Hexagone depuis 2017, les Micro-Folies sont un dispositif culturel innovant mis au service des territoires. Saint-Martin s’en est saisi afin de développer une offre culturelle dans les écoles et réduire la fracture culturelle qui existe avec les autres territoires nationaux. Pour mémoire, depuis le passage de l’ouragan Irma en septembre 2017, le territoire ne dispose de plus aucun centre culturel et la médiathèque s’est également « envolée ». Si cette dernière est en phase de reconstruction, pour l’heure, le public en général et les élèves en particulier, ont peu d’options pour accéder à une offre culturelle. Le préfet et les élus ont dans un premier temps pris la décision que ce nouveau dispositif s’installerait dans les établissements scolaires prioritaires de la Politique de la Ville, soient les quartiers de Sandy Ground et de Quartier d'Orléans, mais également au lycée Robert Weinum de la Savane. Il sera également à disposition pour les temps péri-scolaires et a vocation, à plus long terme, d'être accessible par le grand public.

Micro-Folie, quézaco ?

Né de l’idée de Didier Fusillier, le président de l'établissement public du Parc et de la Grande Halle de la Villette, dans le 19e arrondissement de Paris, le Micro-Folie est un outil représentant un musée numérique géant. Ce sont quelque 8 collections composées d’un total de 5000 contenus numérisés en haute-définition qui sont accessibles à travers différents dispositifs numériques. Evolutifs, ces contenus arborent évidemment les œuvres présentes dans les musées de France et de Navarre, le musée du Louvre, le Parc de la Villette, le musée Beaubourg, le Museum d’Histoire Naturelle, etc… mais aussi les monuments historiques. Les contenus sont d’ordre historique, artistique, scientifiques, etc. D’autres modules complémentaires, tels qu’un FabLab, des postes de réalité virtuelle, une ludothèque, ou encore un espace scénique, peuvent compléter l’offre de la Micro-Folie. Implantées au plus proche des habitants, ces plateformes culturelles de proximité sont un véritable outil au service de l’Education Artistique et Culturelle. Le public peut, à souhait, visiter un musée numérique choisi et s’arrêter sur un élément précis pour accéder à toute les informations déclinées. Grâce au grand écran, aux tablettes et au système de sonorisation, toutes les formes artistiques peuvent être mises à l’honneur.

Concrètement, un « micro Parc de la Villette » décliné dans les territoires

Composé de cinq mallettes, le kit Micro-Folie nécessite un espace de 60m2 minimum pour être installé. Les animateurs qui seront chargés de l’animer suivront une formation dispensée par le Parc de la Villette qui accompagnera aussi la prise en main de l’outil. Le kit est mis à disposition sous forme de prêt par l’établissement public pour une période de trois ans. Le Micro-Folie prendra en premier lieu ses quartiers à l’école Aline Hanson de Sandy Ground, qui pourra accueillir d’autres établissements scolaires dans ses locaux lors d’animations culturelles qu’elle proposera. Il devrait être opérationnel dès le début de l’année 2023.
Lors de la présentation de ce nouveau dispositif à la presse jeudi dernier en présence de tous les partenaires, Direction des Affaires culturelles de Guadeloupe, Parc de la Villette (Mme Manon Neyrat), élue (La vice-présidente Dominique Louisy) et les services de la vie scolaire, la directrice de l’école Aline Hanson et les Services de l’Education, le préfet Vincent Berton se félicitait de la mise en place d’un outil « créateur de cohésion sociale ».
Soutenu par l’État, supervisé par le Ministère la Culture et accompagné par La Villette, le coût de la mise en place du dispositif Micro-Folie représente un montant de 60 000 €, financé par le Ministère de la Culture.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.