VIE LOCALE

L’Ambiance de Noël est là !

L’Ambiance de Noël est là !

30 novembre 2018
Le 1er décembre, jour de l’Avent, est un jour bien particulier. C’est celui où les enfants ont le droit d’ouvrir la première case du calendrier de l’avent, où l’on accroche la couronne de Noël à sa porte, où l’on sort les premières guirlandes lumineuses et où l’on cherche la place idéale pour le sapin. Ce jour c’est demain !
Il y a ceux qui aiment la magie de Noël et il y a les autres. Décembre est un mois qui se vit comme un conte pour les premiers et qui malgré tout peut, pour les seconds, être l’occasion de se replonger tout simplement dans les souvenir de l’enfance … c’est l’effet madeleine de Proust. Mais pour tous, c’est le moment rêvé pour revivre les traditions bien particulières de Saint-Martin, dès à présent et jusqu’à Noël.
 
IT’S A GUAVABERRY FESTIVAL !
 
L’Association Nature Valley a à cœur de faire revivre les traditions ancestrales de notre île. Et s’il en est une qui est vraiment bien ancrée dans l’esprit des saint-martinois, c’est bien celle du guavaberry. Quoi de plus logique donc que de lui consacrer un festival. C’est ce que propose l’association ce dimanche 2 décembre de 14h30 à 19h30 à Colombiers. En prévision de Noël qui pointe déjà son nez, les visiteurs pourront acheter directement sur place tous les produits issus du guavaberry : confiture, punch, arbres, tartes et autres confections locales sur le thème de Noël.

Pour ceux qui ne le sauraient pas, le guavaberry est la liqueur traditionnelle de Saint-Martin. Son origine remonte à plusieurs siècles et la recette est élaborée à partir de rhum vieilli en fût de chêne, de sucre de canne et d’une baie sauvage, le guavaberry. La liqueur développe au nez des arômes boisés et fruités et dévoile en bouche des notes vanillées sur une finale épicée et douce-amère. Les arbres cependant se font de plus en plus rares dans le monde, on trouve encore quelques spécimens aux Philippines, à Hawaï, aux îles vierges, et un seul dans le parc national de Floride. Mais c’est à Sint Maarten et Saint-Martin que l’on en compte le plus. Il y a encore une centaine d’année, le guavaberry était utilisé pour la fabrication de jus de fruits frais, de confitures, de tartes et de gâteaux … et était la boisson de Noël. Tout cela s’était un peu perdu au fil des ans. Ce premier festival permettra donc de renouer avec cette douce tradition et de se replonger dans les souvenirs du bon vieux temps.

CHANTÉ NWÈL TRADITIONNEL

Dans la même lignée, les chants et plus particulièrement les cantiques, ont toujours fait partie des traditions des îles de la Caraïbes. L’origine du Chanté Nwel remonte à l’époque de l’esclavage aux Antilles qui teinte les cantiques de quelques sonorités africaines, puis créoles, souvent plus profanes que sacrées. De nos jours, la tradition veut que l’on se retrouve toujours pour chanter ces fameux cantiques avant de partager un repas traditionnel. Le Lions Club Fort Louis et Doyen, en partenariat avec l’association K’rib K Danse, organise ce soir de 19h00 à 23h00 au Créol’ Garden à Marigot un Chanté Nwèl typique. Les cantiques seront en vente à 4 € et les fonds ainsi récoltés seront dédiés à l’achat de cadeaux de Noël au profit des enfants de l’hôpital de Saint-Martin. Comme le veut la tradition, chacun pourra se restaurer sur place après les chants.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.