VIE LOCALE

Grève de jeudi : inquiétude des socioprofessionnels

Grève de jeudi : inquiétude des socioprofessionnels

09 avril 2019

Les acteurs économiques du secteur touristique de Saint-Martin s'inquiètent quant à l'impact que pourrait avoir la grève générale sur le produit touristique de l'île.


Les acteurs économiques du secteur touristique Saint-Martin / Sint Maarten, composé des deux aéroports, des offices du tourisme, des ports, des chambres de commerce et des associations hôtelières, se réunissent tous les mois pour discuter des problèmes liés au tourisme qui affectent les deux côtés de l'île. Lors de la réunion de vendredi dernier, les conséquences de la grève générale annoncée pour le 11 avril 2019 par divers syndicats ont été présentées comme un sujet de préoccupation.Bien que comprenant les composantes sociales, ils souhaitent sensibiliser toutes les parties concernées aux effets à court terme sur l'économie déjà fragile de l'île.

Au plus fort de la saison touristique 2018/2019, un blocage ne peut avoir qu'un impact négatif. Cela pose de sérieux problèmes de sécurité pour l'aéroport, au cas où le personnel ne serait pas autorisé à accéder à son lieu de travail. Si les mesures de sécurité obligatoires ne sont pas respectées, l'effet boule de neige est inévitable, ce qui signifie que les passagers sont bloqués au sol. La même chose vaut pour le port.

Des négociations relatives au secteur des croisières sont également en cours et il va sans dire que la paix sociale est un facteur de décision primordial lorsque l'on s'engage dans ces discussions.

L'impact négatif global que cela aura au niveau international est imprévisible.

Les acteurs économiques de Saint-Martin exhortent toutes les parties concernées à se rappeler que le processus de reconstruction de l'île a beaucoup évolué mais qu'il reste encore beaucoup à faire et que chaque décision prise affecte toutes les couches de la société. Tous les secteurs doivent travailler main dans la main pour assurer la progression de l'île et trouver une solution au conflit.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.