VIE LOCALE

Fin officielle de la saison cyclonique :  un grand « ouf » !

Fin officielle de la saison cyclonique : un grand « ouf » !

30 novembre 2018
C’est avec un immense sentiment de soulagement que cette journée du vendredi 30 septembre annonce la fin officielle de la saison cyclonique. Et hors mis quelques alertes qui ont nécessité la mise en place de mesures de précaution, l’Arc antillais en général et les Iles du Nord en particulier n’ont pas cette année été impactés par les épisodes climatiques. Une période de 26 semaines sous tension qui s’achève.

Pourtant, c’est avec frayeur que la population de l’île apprenait  le 25 mai, donc quelques jours avant la date officielle qui marque le début de la saison cyclonique, le 1er juin, la naissance de la première dépression tropicale dans le Golfe du Mexique. C’est la tempête tropicale Alberto qui ouvrait le bal. Puis après des mois d’été relativement calme, l’ouragan Florence qui s’est élevé en catégorie 4 n'a pas inquiété l'Arc Antillais mais a en revanche causé d'importants dégâts en venant s’abattre sur la côte sud-est des Etats-Unis. Et dans le même temps, les différents modèles météorologiques observaient la formation de trois autres phénomènes à différents points de l’Atlantique.

LES PRÉVISIONNISTES EN ONT PERDU LEUR BOUSSOLE

Nous concernant plus particulièrement, la tempête tropicale nommée Isaac a dès le 10 septembre exacerbé le climat anxiogène. La Préfecture et la Collectivité prenaient, ensemble, toutes les mesures de précaution pour prévenir une éventuelle catastrophe. Son cône d’incertitude étant très large et balayant quasi tout l’Arc Antillais, la Préfecture décidait, de passer les deux îles du Nord au niveau de vigilance orange ainsi que la fermeture des écoles pour la journée de jeudi. La même décision était prise dans la partie sud de l’île, où les autorités néerlandaises auraient même demandé l’appui de l’armée en faisant venir en renfort d’Aruba 73 militaires afin de maintenir l’ordre public et la sécurité au moment du passage potentiel de l'épisode. 
Les îles de la Guadeloupe et de la Martinique étaient quant à elle toute la journée de jeudi en niveau de vigilance rouge pendant tout le passage du phénomène. 
C’est finalement le sud de la Guadeloupe et la Dominique qui ont été malmenées par cette tempête Isaac. Une reprise de l'activité est survenue au début d'octobre et l'ouragan Michael a presque atteint la catégorie 5 avant de toucher la côte du panhandle de Floride le 10 de ce mois. Il causa lui aussi d'importants dégâts et au moins 54 morts. Pendant ce temps Leslie, qui erra longtemps dans l'Atlantique, passa au nord de Madère et frappa le Portugal le 13 octobre, une fois devenu un cyclone extratropical. 
De l’avis de tous les spécialistes, cette saison 2018 aura été atypique, venant bousculer tous les modèles de prévisions. Les prochaines prévisions sérieuses pour la saison cyclonique 2019 seront rendues publiques courant avril prochain.

ILLUSTRATION.png

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.