VIE LOCALE

Christiane Ladéon
Christiane Ladéon

Deux expositions, deux univers … balades d’artistes

24 décembre 2021
S’il est une chose dont l’île ne manque pas c’est d’artistes en tous genres. A ceux qui reprocheraient à Saint-Martin son manque de culture, chaque mois, chaque semaine, l’île révèle des artistes à travers des tableaux, des photos, des ouvrages, des créations. Pour peu que l’on prenne la peine d’aller à leur rencontre, c’est riche d’enseignements et à la portée de tout le monde, car si certains s’exposent dans les galeries, d’autres sont aussi dans les commerces que l’on fréquente au quotidien … et si l’envie vous en prend, ils reçoivent aussi dans leurs ateliers.
Colours of the Nature : les aquarelles de Christiane Ladéon
 
Cette jolie martiniquaise a posé ses valises à Saint-Martin il y a maintenant 25 ans. Alors responsable commerciale dans l’hôtellerie, elle a conscience de vivre au paradis. Mais sa vie bascule avec la maladie. Lors de sa dernière opération, au réveil c’est le choc. Elle se rend compte que jusque-là, elle était aveugle et sourde aux beautés du monde, à la magie de la nature. Elle en ressortira différente, racontera son expérience dans un livre, « l’endométriose, de l’ombre à la lumière» et se posera alors les bonnes questions sur l’orientation de sa vie et ses envies.
Passionnée par l’art et tout particulièrement par la vie des peintres, elle prend quelques cours chez Sol’Art et se lance dans la peinture. Elle qui n’avait jamais touché un pinceau auparavant se découvre l’âme d’un peintre. Mais si les cours ont peut-être confirmé son envie de peindre, la dame a indéniablement du talent. Sa vision de la vie est merveilleuse et emplie de couleurs.
Elle a fait le choix de l’Aquarelle naturellement, car son élément est l’eau, source de guérison, source d’inspiration. Aujourd’hui, elle peint dans son jardin de plantes médicinales, entourée de ses trois chiens.
« Colours of the Nature » est sa cinquième exposition et se veut être un déclencheur pour le visiteur qui plonge dans l’une de ses œuvres. Elle espère qu’il perçoive immédiatement la nécessité de prendre soin de la nature … essentielle à notre survie. C’est le cri du cœur de l’artiste que l’on peut rencontrer tous les jours, jusqu’au 31 décembre à la Villa Massaï (front de mer à Marigot). Coup de cœur pour sa série des cases de Saint-Martin, si réelles et si hors du temps. Pour ceux qui rateraient cette exposition, elle reçoit également à son atelier à Mont Vernon (une fois l’expo terminée) tous les jours de 10h à 16h (06 90 74 53 57).
Colours of the Nature jusqu’au 31 décembre à la Villa Maasaï (Marigot).
 
Clash Culture : les clichés de François Castelain
 
François CastelainExposition plus confidentielle, celle de François Castelain, dans le cadre somptueux du pavillon de l’hôtel Belmond la Samanna (entrée sur demande auprès du photographe) jusqu’au 15 janvier 2022. La photographie est un art quand elle sublime le modèle et l’œil perçant de François sait capter l’instant où celui-ci révèle ce quelque chose d’invisible sans le prisme de l’objectif. Comme un face à face où le photographe laisse sa place à celui qui regarde son cliché. Sensation assez étrange, et surtout une découverte de magnifiques portraits, de gens d’ici et d’ailleurs, souvent en noir et blanc parfois avec des explosions de couleurs. Selon l’artiste, on apprend plus sur soi en s’intéressant à l’autre et la diversité culturelle est une force. C’est un peu tout cela que retrace son exposition.
Clash Culture by François Castelain à La Samanna (Terres Basses) jusqu’au 15 janvier (06 90 52 55 90).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.