VIE LOCALE

Chantier de la Cité Scolaire: Des retards, encore des retards…

Chantier de la Cité Scolaire: Des retards, encore des retards…

07 janvier 2019
Promis livré à la rentrée des classes de janvier, le chantier de construction des unités mobiles n’est à ce jour toujours pas achevé. Intempéries, retards de livraison des matériaux, problèmes administratifs… Chronique d’un chantier compliqué…

Ce lundi 7 janvier, jour de rentrée des vacances de fin d’année, devait être celui où les élèves du collège Soualiga-Weinum allaient pouvoir inaugurer leurs nouvelles salles de classe, dans les unités mobiles. Ce ne fut pas le cas. Le chantier n’est toujours pas achevé et la commission de sécurité ne peut pour l’heure délivrer son avis. Si les classes sont prêtes à être utilisées, leur accès n’est pas finalisé. Après les différents retards dus aux intempéries de ces derniers mois et les problèmes administratifs déjà évoqués, il manque toujours les passerelles qui doivent être installées entre les petits immeubles. Des passerelles qui sont attendues depuis le 14 décembre dernier, et qui n’étaient toujours pas arrivées hier. De même, la chape de béton qui doit permettre de circuler autour des immeubles n’était pas encore coulée, hier matin. De l’avis des experts, une fois les passerelles arrivées à Saint-Martin, leur montage devrait pouvoir être rapide. En restant optimiste, les trois salles du bas devraient pouvoir être utilisées dans les plus brefs délais, peut-être jeudi prochain… Seul l’avis de la commission de sécurité dont le passage devrait maintenant être imminent  pourra déterminer si oui ou non ces classes additionnelles pourront être investies par les élèves et leurs enseignants. 
A la rentrée de lundi matin, et face encore à ce chantier en cours, les professeurs se réunissaient pour réfléchir à une éventuelle action. Après ce temps de réflexion, la grande majorité a finalement décidé de reprendre les cours, seuls 4 enseignants ont décidé de se porter grévistes. 
Alors que les nouvelles classes devaient être inaugurées ce vendredi 11 janvier prochain, le recteur d’Académie, le président de la Collectivité et le délégué de la Fondation de France, qui a cofinancé à 60% ces petits immeubles, se rendront finalement sur place ce même jour… pour une visite de chantier !

CITE SCOLAIRE.jpg

La dalle de béton permettant de circuler autour des unités mobiles n'étaient toujours pas coulée hier matin.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.