VIE LOCALE

Entrée de Mont Vernon II.
Entrée de Mont Vernon II.

Des incivilités qui ne s’arrêteront donc jamais ?

06 novembre 2018
Six bateaux sont annoncés le 14 novembre et six autres le 28 novembre, soit à chaque fois près de 20 000 touristes qui vont débarquer pour découvrir l’île et ce n’est qu’un début (source The Daily Herald) car l’activité des bateaux de croisières est annoncée plutôt dense cette saison. C’est une bien piètre image que le côté français va leur offrir, celle de sites touristiques dégradés et envahis par les déchets en tout genre. Alors ne nous plaignons pas si les prochains visiteurs préfèreront rester côté hollandais et laisser la partie française stagner dans son marasme économique … les commentaires sur les réseaux sociaux, entre autres, feront leur œuvre.
 
Oui, encore une fois, on parle du même sujet. C’est certainement utopique, mais peut-être qu’en revenant sur les points qui fâchent la conscience collective va se réveiller et la mauvaise foi s’estomper ?
Mais difficile de s’accrocher à cet espoir quand on constate chaque jour que les particuliers n’ont toujours pas compris que les locaux poubelles sont destinés à mettre les déchets ménagers dans … les poubelles et non pas à côté ! Oui, c’est utopique d’imaginer que les gros encombrants seront amenés directement à la décharge et non pas jetés dans le premier terrain vague venu.
Oui, c’est utopique de penser que les entreprises vont arrêter de confondre conteneurs pour déchets ménagers et bennes pour gravats de chantiers. A ce sujet, chacun est en droit d’exiger, de la part de l’entreprise qui effectue les travaux, les tickets justificatifs de l’Ecosite, puisque qu’elle fait payer l’enlèvement. Une manière de pousser les entreprises à effectuer ce pourquoi elles facturent et d’éviter pour les commanditaires d’être inquiétés si elles déchargent les gravats en pleine nature.
Pour ceux qui n’auraient pas compris, utopie, signifie « dont la réalisation est impossible » … sauf que sur un territoire aussi petit on pourrait penser que rien n’est impossible. Pour cela, il faudrait juste que chacun y mette du sien.
Si tant est qu’il faille le rappeler, la décheterie à Galisbay reçoit gratuitement tous les encombrants et autres gros déchets en provenance des particuliers. L’Ecosite de Grandes Cayes est destiné à recevoir tous les déchets triés en provenance des professionnels.
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.