VIE LOCALE

Cinq jeunes sur le départ pour rejoindre le prestigieux Groupe Barrière

Cinq jeunes sur le départ pour rejoindre le prestigieux Groupe Barrière

09 novembre 2018
Ils sont cinq ! Cinq âgés entre 18 et 25 ans, à avoir été sélectionnés pour rejoindre une formation de l’excellence en Hôtellerie/Restauration en côtoyant l’un des plus grands noms de ce monde : le Groupe Barrière. Départ imminent programmé avant la fin de ce mois pour un atterrissage en Normandie.
 
Trini Lake, Dieunuka Laborde, Cassandra James, André Honoré et Kenrick Francillette, sont attendus dès le 22 novembre en Normandie, dans l’Hexagone, où ils rejoindront le centre AFPA pour y être hébergés et suivre en premier lieu une formation de remise à niveau. A la suite, un contrat de professionnalisation sur une période d’une année leur sera proposé au sein du Groupe Barrière. Un groupe qui excelle dans le luxe, propriétaire de nombreux hôtels et restaurants très haut de gamme, mais aussi de casinos, sur le territoire national et à l’international, parmi lesquels l’établissement 5 étoiles à Saint-Barthélemy, le Carl Gustaf. Les cinq jeunes ont été choisis à l’issue d’une rigoureuse sélection qui s’est opérée au cours de trois séances d’entretiens avec les agents de Pôle Emploi. Une dizaine de personnes avaient été retenues, et c’est le groupe Barrière qui a tranché au cours d’un ultime entretien qui s’est fait en visio-conférence.
 
Ouvrir la voie, devenir ambassadeurs
 
Un projet qui se concrétise et qui a pris sa genèse dans un mail adressé en septembre dernier par LADOM de Normandie à la préfète Sylvie Feucher : « Avec LADOM de Normandie, nous avions déjà travaillé sur un projet équivalent avec la Guyane. Ce fut un succès et LADOM Normandie a souhaité, dans le cadre du dispositif « Mobilité Etat » dont elle est partenaire, réitérer l’opération avec Saint-Martin », expliquait la Préfète Feucher lors d’une conférence de presse donnée en préfecture mardi dernier. La Préfète mettait une autre pression par ailleurs sur les 5 jeunes sélectionnés en leur confiant que « de la réussite de cette première expérience avec Saint-Martin découlera d’autres projets similaires… ». Des propos renchéris par le Directeur régional de Pôle Emploi présent pour l’événement, Olivier Pelvoizin : « Vous allez ouvrir la voie de nombreuses autres possibilités de partenariat. C’est le début de nombreuses histoires. Nous comptons sur vous ! ».
 
« Mettre Saint-Martin sur la carte »
 
Très motivés et conscients de l’enjeu qu’ils représentent pour Saint-Martin et sa jeunesse, les cinq jeunes de l’île ont tous réaffirmé leur souhait de représenter l’excellence, tout en ayant conscience que l'occasion leur est donnée de mettre en valeur les atouts de leur île, notamment par la maîtrise de la langue anglaise, ainsi que sa culture touristique et gastronomique où se mêlent les saveurs locales à un savoir-faire. Une phrase a d’ailleurs été joliment dite par l’un d’entre eux : « Nous souhaitons mettre Saint-Martin sur la carte du monde ».
Ils quitteront Saint-Martin le 22 novembre prochain pour rejoindre l’AFPA de Normandie, où ils seront logés et nourris. Leur formation est entièrement financée dans le cadre d’un partenariat Pôle Emploi/Etat (DIECCTE) et les cinq jeunes toucheront une indemnité de rémunération mensuelle de l’ordre de 700 euros. Nous suivrons leur évolution dans ce parcours.
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.