VIE LOCALE

Arrêt momentané des soins à l’unité de chimiothérapie :

21 juin 2022
Précisions de l’oncologue, le Dr Marie Laruelle
« Afin de clarifier la situation et de faire taire les rumeurs : je suis l'oncologue de l'hôpital. Effectivement je suis en arrêt de travail mais je n'ai absolument pas l'intention de quitter l'île. L'unité de reconstitution des chimiothérapies ne va pas fermer. Comme stipulé par la direction de l'établissement, il s'agit d'une situation provisoire justifiée par mon arrêt de travail et par le fait que je suis la seule médecin spécialisée en cancérologie sur l'île. Le cancer est malheureusement une maladie de plus en plus fréquente. Le secteur de la cancérologie connaît une pénurie de médecin partout dans le monde, y compris sur le territoire français et particulièrement dans les territoires isolés comme Saint-Martin mais aussi en Guadeloupe et en Martinique. Ce n'est donc pas une volonté de ma part ni de la part de l'établissement que le fonctionnement de l'unité repose sur ma présence mais bien une conséquence de ce triste constat. Je tiens à rassurer tous mes patients, cette situation est temporaire, je vais bien reprendre mes activités professionnelles au sein de l'hôpital Louis Constant Fleming au terme de cet arrêt de travail ».

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.