Imprimer cette page

Action de formation et d’intégration professionnelle des jeunes de Saint Martin

17 mai 2018

Quinze jeunes de la collectivité de Saint-Martin ont été accueillis depuis février dernier en Guadeloupe dans le cadre d’une formation de trois mois de pré-qualification AEB – agent d’entretien du bâtiment – Une formation pluridisciplinaire où ils ont pu découvrir et apprendre les métiers du second œuvre.

Orchestrée par l’opérateur de formation et de certification Formatec Caraïbes & Développement, elle a pu être offerte à ces jeunes Saint-Martinois grâce à l’action conjuguée de l’Ecole Régionale de la 2ème chance, de Constructys Opca de la construction, du fond paritaire pour la sécurisation des parcours professionnels, de pôle emploi et de la très dynamique association CSI (Centre Symphorien d’Insertion). Les jeunes, à l’issue de cette formation, intègreront des entreprises de Saint-Martin pour la suite de leur parcours.

Une formation adaptée aux nécessités post Irma

L’agent d’entretien du bâtiment est un ouvrier polyvalent qui évolue généralement dans les collectivités, les entreprises ou les institutions. Le profil est très recherché et les perspectives d’emplois à Saint-Martin, dans le contexte actuel, sont très larges. Mais c’est un dispositif un peu différent qui a dû être mis en place afin de former, en 400 heures seulement, les futurs agents.De futurs agents motives pour la reconstruction

En temps normal, le programme est décliné autour des métiers de second œuvre tels la plomberie, le carrelage, la peinture, la lecture de plans, les relevés métriques, la sécurité en matière d’échafaudages, le travail en hauteur ou encore l’électricité. Afin de répondre aux priorités actuelles de Saint-Martin, il a été étoffé de manière exceptionnelle par un module de maçonnerie très conséquent. Les rythmes ont aussi du être adaptés afin d’intégrer théorie et pratique avec une mise en situation réelle des postulants.

Concrètement, les enseignements habituellement dispensés en salle, ont été réalisés en extérieur et en conditions réelles afin que les jeunes postulants puissent être opérationnels au plus vite. En parallèle, ces jeunes ont également bénéficié d’un suivi socioprofessionnel individualisé afin de tenir compte des problématiques sociales parfois lourdes pour certains.

Un investissement massif des partenaires, la clé de la réussite

En mars, les jeunes recevaient en Guadeloupe la visite de Frédéric Mortier, délégué territorial détaché à la reconstruction de St-Martin, accompagné de Marie-Paule Rousseau Cornette, Président du CSI. Interrogés, en présence des partenaires, tous faisaient déjà le constat d’une prise de conscience à travers cette formation, qui pour la majorité d’entre eux est devenue un véritable tremplin pour leur avenir. Aujourd’hui, de retour à Saint-Martin, ils se sentent investis d’une vraie mission dans la reconstruction de l’île.

Accueillis à leur arrivée par Monsieur Joseph du Centre FORE, Monsieur Dupont des artisans SXM et Monsieur Vallée Erwen de St-Martin Uni, ils savent qu’ils seront soutenus dans leurs démarches pour intégrer la vie active par tous les partenaires de cette mission dont Bruno Sxm, les Compagnons du Devoir, Coralys St Martin Uni et Madame Jeanne Vanterpool, présidente des petites entreprises de Saint-Martin … 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.