TOURISME

Un petit havre aux senteurs tropicales  en plein cœur du village de Grand-Case : Bienvenue à l’Hévéa !

Un petit havre aux senteurs tropicales en plein cœur du village de Grand-Case : Bienvenue à l’Hévéa !

30 novembre 2018
Nichée sur le boulevard de Grand Case, côté rue, une petite façade joliment restaurée, estampillée Hévéa, attire l’œil. Une baie vitrée invite à pénétrer à l’intérieur et ouvre la voie d’une découverte prometteuse. Le guest-house a fait peau neuve et offre le meilleur à sa clientèle : un sentiment de bien-être immédiat.

Sans strass ni paillettes, les choix de rénovation des neuf chambres et suites se sont portés sur des décors minimalistes, intimistes et conviviaux, aux senteurs tropicales, tels les noms que chacune affiche : Jasmin, Flamboyant, Laurier, Hibiscus, Amandier…. « Depuis que nous avons repris la gestion de l’Hévéa, en 2012, l’établissement fonctionne au sentimental… Nos clients, dont la moitié sont des habitués, sont devenus un peu comme des membres de la famille », nous confient Anne-Laure et Lilian, maître des lieux. « Si Irma nous a mis un genou à terre, l’ouragan ne nous a pas pour autant totalement détruits, et la rénovation que nous avons pu faire nous a permis de nous réparer d’Irma », continue joliment Anne-Laure qui a mis tout son cœur pour faire vivre une autre de ses passions, la décoration d’intérieur, et mettre ses talents à profit pour enchanter ses visiteurs. Chacune des chambres et des suites est portée par un thème, au gré de l’inspiration d’Anne-Laure et toutes sont distribuées autour d’écrins de verdure, sur deux niveaux. Des petites terrasses ombragées où il fait bon se poser, se détendre, discuter, boire un verre. En toute simplicité. En toute convivialité. Et le rendu est époustouflant de vérité, tant on s’y sent tout de suite bien et à son aise. Comme à la maison ! 

UNE RENAISSANCE

Pourtant, le petit établissement lui aussi revient de loin… Septembre 2017, il est bien amoché, comme tant d’autres, ici à Grand Case. Situé toutefois côté route, son intérieur a pu échapper aux plus gros des dégâts. Il est resté ouvert, par nécessité, et a permis d’héberger les experts d’assurances et les premiers entrepreneurs venus de Guadeloupe pour prêter main forte à la reconstruction. D’importantes rénovations s’imposaient pour refaire entièrement la décoration des chambres et de tous les communs. Des travaux qui ont pu être réalisés tout en restant ouvert. « Nous avons été véritablement soutenus par la Collectivité, par l’Etat, et également par les propriétaires des murs qui ont été rapidement remboursés par les assurances et ont réinjecté des fonds dans l’établissement », raconte Anne-Laure qui reste sous le charme de toute cette bienveillance qui a accompagné leur reconstruction.
Ainsi depuis le début de la semaine, l’Hévéa ajoute fièrement son nom au nombre des établissements touristiques redevenus opérationnels sur l’île en ce début de nouvelle saison. Et devient aussi une étape incontournable, tant pour les populations touristiques que locales, pour venir déguster un petit déjeuner, américain, continental ou simple. En toute convivialité. A découvrir sans modération !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.