TOURISME

Saint-Martin se positionne sur le marché nord-américain

Saint-Martin se positionne sur le marché nord-américain

03 décembre 2018
Début novembre, Saint-Martin a accueilli six tour-opérateurs, venus des Etats-Unis, afin de découvrir et redécouvrir les installations hôtelières et les activités de l’île. Ils représentent le très important marché nord-américain et le très gros potentiel économique qu’incarnent les touristes américains et canadiens. La délégation a réuni American Airline Vacation, Air Transat, Pleasant Holidays, GO GO Worldwide Vacation/Flight Center/Liberty Travel ainsi que American Express Travel vs Travel Leaders et Expédia (Orbitz et Travelocity).

Arrivés le 1 er novembre, ils sont restés cinq jours, afin de visiter les principaux sites et installations touristiques, les rénovations et reconstructions d’hôtels et resorts, sans oublier d’emblématiques restaurants. Les deux Offices de Tourisme, Français et Hollandais n’ont pas ménagé leurs efforts pour faire découvrir aux tour-opérateurs l’embellissement et la diversification de l’offre touristique de Saint-Martin. La délégation, emmenée par un représentant commun, a sillonné l’île afin d’illustrer dans la réalité, la capacité des hôtels et des restaurants à pouvoir accueillir dans les meilleures conditions les touristes nord-américains.
Les tour-opérateurs ont tout d’abord logé dans différents hôtels (Divi Little Bay, L’Esplanade Hôtel, Le Petit Hôtel), ils ont alterné les situations géographiques, les gammes de prix et les atouts charmes, pour mieux pouvoir juger du potentiel de l’offre des infrastructures. Ils ont pu visiter de nombreux hôtels et resorts, comme La Plantation, l’Esmeralda, Le Palm Court, Sol e Luna, La Samanna, Le Mercure, Le Beach, La Playa, Le Bleu Emeraude, L’Oyster Bay Beach Resort et Sonesta Properties (Maho et Ocean Point). La délégation américaine a pu également inspecter certains sites, comme l’aéroport Princess Juliana, s’émerveiller dans le paradis d’éco-tourisme de La Loterie Farm, arpenter les rues commerçantes de Marigot et de Philipsburg, idéales pour faire du shopping, vivre des sensations fortes à Rainforest Adventures et créer son propre parfum à Tijon Perfumerie.
Pour être complets, les tour-opérateurs, ont pu profiter des pépites naturelles de l’île, en se rendant sur l’îlet Tintamarre et sur l’îlet Pinel, pour goûter à l’authenticité. Pendant leur périple, ils ont également eu tout le loisir d’apprécier la gastronomie saint-martinoise et caribéenne en profitant des meilleures adresses (Le Piment, Le Cottage, Sale e Pepe, Bikini Beach Bar et bien sûr les Lolos).
Les six tour-opérateurs ont pu constater que les acteurs du tourisme sont prêts à accueillir la clientèle nord-américaine, qui est toujours venue nombreuse sur l’île. Elle sera ravie de pouvoir constater que Saint-Martin est bel et bien de retour !
Tout est prêt pour que les tour-opérateurs soient en mesure d’ouvrir aux réservations, les hébergements et les activités de Saint-Martin, via leurs plateformes.

Parallèlement, du 2 au 6 novembre, l’Office de Tourisme a participé au Top Canadian Media French Meet Up en métropole, à Dinard. Ce concept de rencontres, permet de réunir vingt des meilleurs rédacteurs en chef des médias imprimés d’influence, du Canada. L’objectif est de présenter la France sous un angle renouvelé pour susciter des nouvelles idées de reportages. Le reportage touristique est de plus en plus un déclencheur de l’acte d’achat de voyages et ces médias sont des prescripteurs à ne surtout pas négliger. Ils permettent notamment de toucher la clientèle luxe. L’Office de Tourisme a donc saisi l’occasion pour nouer des contacts qualitatifs et prendre le temps de bien présenter Saint-Martin comme destination inspirante et valorisante.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.