Accueil

Analyse de la situation sanitaire dans les Caraïbes : une évolution à deux tempos

Analyse de la situation sanitaire dans les Caraïbes : une évolution à deux tempos

21 avril 2020

2 790 nouveaux cas et 109 décès supplémentaires est le triste bilan de cette semaine, sur les 28 îles de la zone caraïbe. Cependant la propagation du virus ne connait pas la même évolution selon les territoires, certains marquent une première stabilisation alors que pour d’autres la courbe est toujours ascendante.

Capture décran
L’ensemble des îles ont enregistré un léger fléchissement du nombre de cas entre mercredi et vendredi dernier. Une accalmie de courte durée, notamment pour les territoires les plus touchés au début de la crise sanitaire et qui sont aujourd’hui ceux qui ont le plus de mal à contenir la circulation du virus. Sur les 7198 cas actifs à ce jour, plus de la moitié sont concentrés sur la République Dominicaine qui enregistre également 58 nouveaux décès sur la semaine, portant à 235 le nombre de morts depuis le début de l’épidémie. Autre inquiétude, la Jamaïque qui semblait moins concernée jusqu’à présent et qui voit son nombre de cas augmenter également de manière significative (150 de plus en une semaine).Visiblement le pic tant attendu car porteur d’un espoir de ralentissement, n’est toujours pas atteint. Face à cette situation, les Iles Vierges américaines (2 nouveaux décès) et Porto Rico ont débuté vendredi une campagne de tests massifs, suivis ce week-end par les Bahamas qui ont débuté les tests sur les personnes à risques.

Un début d’espoir

Dans le bas du tableau, Anguilla, Saint Kitts et Nevis, La Dominique, Sainte-Lucie, Montserrat … huit îles au total, qui n’ont pas connu de nouveau cas cette semaine, ni aucun décès.

Pour les îles françaises, cet espoir semble naître avec une première stabilisation des chiffres en Martinique, Guadeloupe, Saint-Martin … et Saint-Barthélemy, seule île où le virus ne semble plus circuler. Pour les trois autres, le virus est toujours présent et même si la tendance est à la baisse, la Guadeloupe comptabilise trois nouveaux cas, Saint-Martin quatre et la Martinique six au cours des sept derniers jours. Cette dernière a dénombré neuf décès supplémentaires et la Guadeloupe un nouveau décès ce jour.

On ne peut parler de la situation à Saint-Martin sans évoquer bien sûr celle de nos voisins de la partie néerlandaise et cela avec une certaine inquiétude. Le virus circule et 15 cas supplémentaires ont été officiellement comptabilisés sur les sept jours écoulés soit 46 cas actifs aujourd’hui, ce qui à l’échelle du territoire est un chiffre important auquel il convient d’ajouter les 87 personnes en confinement qui présentent les symptômes de la maladie.

Le respect du confinement semble donc primordial car l’on voit que les îles qui ont appliqué les premières les mesures de distanciation sociales sont celles qui aujourd’hui s’en sortent le mieux.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.