SPORTS

Guirec Soudée : des nouvelles du rameur fou

Guirec Soudée : des nouvelles du rameur fou

24 août 2021
En février dernier Guirec avait bouclé la transatlantique d’est en ouest en 74 jours. À la force des bras, des Canaries à Saint-Barthélemy, il avait parcouru plus de 5000 kms à la rame. Après une pause sur l’île sœur, il avait décidé de rentrer chez lui … toujours à la rame !
Le départ s’est donc fait le 15 juin après-midi depuis Cap Cod aux Etats-Unis, là exactement d’où était parti Gérard d’Aboville, le premier homme à avoir rallié la Bretagne à la rame par l’Atlantique nord, il y a de cela 41 ans ! Depuis Guirec fait route vers la France mais non sans difficultés. Il est resté plus d’un mois sans donner aucun signe de vie … suscitant l’inquiétude de Monique, la poule globetrotteuse, et de son compagnon à quatre pattes, Bosco. A priori les téléphones satellites sont hors d’usage et Guirec ne disposerait plus que d’une radio VHF fixe.
Le 13 août dernier, un navire chimiquier croise l’aventurier et communique enfin sa position. Il avait alors effectué environ deux tiers du chemin. Puis à nouveau silence radio, jusqu’au 18 août où c’est le capitaine d’un vraquier (navire de transport de marchandises) qui indique que tout va bien à bord de la petite embarcation qui file vers le continent. Mais c’était sans compter avec les caprices du vent et de la météo. Guirec espérait toucher terre la première semaine de septembre … il lui faudra certainement patienter encore un peu car les conditions en mer ne lui sont pas favorables et il risque même de faire marche arrière durant la semaine à venir. Il était hier à environ 1200 kilomètres de la Bretagne … encore beaucoup de coups de rames en perspective avant de rejoindre Monique et Bosco !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.