SOCIETE

Vers un report de la rentrée pour la Guadeloupe ?

Vers un report de la rentrée pour la Guadeloupe ?

24 août 2021
Face à une situation sanitaire dégradée en Guadeloupe, et une circulation toujours très active du virus (taux d’incidence de plus de 2000 pour 100 000 habitants) qui a impliqué la mise en place d’un confinement strict jusqu’à au moins la fin de ce mois d’août, les présidents des conseils régional et départemental de Guadeloupe et de l’association des maires de Guadeloupe ont demandé samedi «un report de la rentrée scolaire», qui est initialement prévue de se tenir le mercredi 1er septembre prochain.
Après avoir consulté les acteurs de leurs communautés respectives, les lycées pour la Région, les collèges pour le Conseil départemental et les écoles du premier degré pour les communes, les élus estiment en effet «que le contexte sanitaire actuel ne permet pas la tenue de la rentrée scolaire aux dates initialement envisagées par les services de l’Etat», c’est-à-dire la première semaine de septembre, écrivent-ils dans un communiqué.
Les rencontres devraient se succéder toute cette semaine entre le recteur, les élus et les syndicats pour prendre des décisions quant à cette prochaine rentrée scolaire. Des décisions en « millefeuilles » puisque le personnel enseignant et éducatif dépend du rectorat, mais les agents publics territoriaux (agents d’entretien, des cantines, etc…) dépendent eux de leur collectivité de tutelle. Si ces dernières décident de ne pas envoyer leurs agents, les établissements scolaires ne seront pas en mesure d’ouvrir le jour J.
 
Pas d’information dans ce sens pour Saint-Martin
 
Pour l’heure, si Saint-Martin appartient à l’Académie de Guadeloupe, aucune information dans ce même sens n’a été communiquée par le vice-recteur de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, et la situation sanitaire de l’île, bien que stabilisée à un niveau élevé, n’est pas celle de la Guadeloupe. La rentrée scolaire de Saint-Martin est toujours prévue le mardi 31 août pour les enseignants et le mercredi 1er septembre pour les élèves, selon un protocole sanitaire strict élaboré par le ministère de l’Education National, arrêté en lien avec les autorités sanitaires et qui entend maintenir une stratégie privilégiant l’enseignement en présence, pour la réussite et le bien-être des élèves, tout en limitant la circulation du virus au sein des écoles et établissements scolaires.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.