SOCIETE

Singes vervets, volet 2 : vers une éradication en partie hollandaise ?

Singes vervets, volet 2 : vers une éradication en partie hollandaise ?

04 novembre 2022
Après une observation de la situation et un sondage menés auprès de la population de Sint Maarten, la Nature Foundation, au vu de la prolifération des singes, envisage d’éradiquer les singes vervets sur la partie néerlandaise de l’île.
Six à neuf troupes distinctes de singes vervets, composées de dix à cinquante individus chacune, sont présentes du côté néerlandais. Elles sont essentiellement regroupées sur les collines de Pointe Blanche, Guana Bay et Dawn Beach.
L’année dernière, la Nature Foundation St Maarten a mis en place un projet de gestion des singes, financé par le programme R4CR (subventions concentrées sur le renforcement des organisations de la société civile locales financé par le gouvernement des Pays-Bas via le St. Maarten Trust Fund). Durant six mois, elle s'est concentrée sur la recherche et sur la mise en place de solutions possibles et durables pour gérer cette population de singes envahissants afin de protéger les espèces endémiques et l'agriculture locale. Les résultats du projet recommandent d’opter pour l'euthanasie des singes. Cette solution serait la plus rapide et la plus rentable et elle a reçu le soutien des résidents.
Une enquête a en effet été menée auprès de la population : 54 % des personnes interrogées ont choisi l'éradication comme solution de gestion, 33 % ont indiqué préférer la stérilisation et 13 % ne se sont pas prononcés sur le sujet. « Ces résultats démontrent que la majorité des habitants de St. Maarten pensent que l'éradication est la meilleure solution de gestion disponible » a déclaré la coordinatrice du projet, Alice Manley.
La Nature Foundation a annoncé vouloir initier cette opération dans un avenir proche. Le rapport complet peut être consulté sur le site http://www.naturefoundationsxm.org.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.