SOCIETE

Valérie Denux, directrice régionale de l’ARS et Pascal Godefroy,  délégué territorial à Saint-Martin.
Valérie Denux, directrice régionale de l’ARS et Pascal Godefroy, délégué territorial à Saint-Martin.

Rien à signaler du côté de la santé publique

11 septembre 2018

La directrice de l’Agence Régionale de Santé (ARS) Guadeloupe, Valérie Denux, était à Saint-Martin en fin de semaine dernière. Une visite de travail pour faire un point sur l’offre de santé sur les deux Iles du Nord.

Une offre de santé jugée satisfaisante selon la directrice de l’ARS, avec un hôpital qui a repris son activité à 100%, des médecins qui ont rouvert leur cabinet, et les pharmacies leur officine. La dernière pharmacie qui était restée en souffrance, celle de Grand Case, devrait rouvrir dans les jours prochains. « Ce sont six médecins qui ont quitté le territoire, après Irma. Toutefois, du fait de la diminution de la population, il n’y a pas pour l’heure de pression au niveau de la demande de santé », indique-t-elle, précisant qu’une cartographie précise des médecins et de l’offre de santé, toutes spécialités confondues, sera bientôt disponible.

DANS L’ATTENTE DE LA CONSTRUCTION DU PÔLE MÉDICO-SOCIAL

Reconnaissant l’état vieillissant de l’EHPAD (la maison de retraite Béthany Home), Valérie Denux mise sur la mise en œuvre prochaine du projet de construction du pôle médico-social, à la Savane. « Nous escomptons sur les premiers appels d’offres qui devraient avoir lieu en tout début d’année prochaine et nous allons tout mettre en œuvre afin de tomber d’accord sur le cahier des charges afin que ce nouveau pôle voie le jour d’ici deux ans», insiste-t-elle.

VEILLE SANITAIRE QUOTIDIENNE POUR LES SARGASSES

Au sujet du fléau des sargasses qui empoisonne dans tous les sens du terme la population ainsi que l’économie de l’île, la directrice de l’ARS assure que « la veille sanitaire est réalisée quotidiennement et que pour l’heure les seuils de toxicité des émanations de gaz n’ont jamais été atteints, ni même effleurés, les mesures relevées restant compatibles avec les risques sanitaires ». Le ramassage de l’algue verte ne relevant pas de sa compétence, la directrice régionale n’a pas souhaité faire de commentaire à ce sujet. 

INSTALLATION DU CMP À MARIGOT

Valérie Denux a également annoncé l’ouverture prochaine du Centre Médico-Psychologique (CMP), à Marigot à l’étage de l’immeuble qui abrite le Mac Donald, ainsi qu’aucune inquiétude d’épidémies ne se profilait à l’horizon : « Les équipes ont réalisé un gros travail sur place pour endiguer la prolifération des moustiques et des rats, après le passage de l’ouragan Irma, ce qui a permis d’éviter tout risque d’épidémie pour la santé ». 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.