SOCIETE

Lancement de la 1ère édition des journées de l’IAE à Saint-Martin, le jeudi 20 octobre.
Lancement de la 1ère édition des journées de l’IAE à Saint-Martin, le jeudi 20 octobre.

Rapprochement entre forces de l’ordre et collégiens : Une classe, un policier !

25 octobre 2022
La Police Territoriale, en partenariat avec la Collectivité et les services de l’Education, a mis en place le dispositif « Une classe, un policier », piloté par le Conseil Local de Prévention de la Délinquance (CLSPD). L’objectif est avant tout d’apporter un message de prévention sur les comportements déviants qui prennent souvent racine dès l’adolescence, en l’occurrence pendant les années collège.
Inactif depuis 2017, le CLSPD a été réactivé cette année. Un dispositif important et nécessaire pour mener des actions en faveur de la prévention de la délinquance, et surtout permettant de procéder à un rapprochement entre les forces de l’ordre et le jeune public. Le premier comité de pilotage du CLSPD a eu lieu en septembre dernier et a validé 25 actions suivant 3 axes : la prévention de la délinquance auprès des jeunes ; la prévention en faveur des plus vulnérables ; la tranquillité publique. Parmi ces 25 actions, le dispositif « une classe, un policier », dont la première opération a eu lieu jeudi dernier au collège du Mont des Accords, auprès des élèves des classes de 5e et de 4e.

« Protéger et servir »

Le directeur de la Police Territoriale, Thierry Verres et quelques-uns des policiers territoriaux et des agents de Surveillance de la Voie Publique (ASVP) sont venus exposer aux élèves quelles étaient les missions de la Police territoriale, qui sont avant tout des missions mises à la disposition de la population, pour la protéger et la servir. « Protéger et servir », est en effet la devise de la police territoriale, un dogme bien loin de la casquette répressive qui est souvent attribuée aux femmes et aux hommes en uniforme, ont expliqué les agents de la Police territoriale aux jeunes collégiens, tout en expliquant cependant que la répression arrive en second temps en direction de ceux qui mettraient en péril cette sécurité pour tous. « La police territoriale est là pour vous protéger à l’intérieur et à l’extérieur de l’établissement. Nous délivrons par exemple des procès-verbaux aux conducteurs indélicats de véhicules, qui se garent n’importe où, sur les trottoirs, sur les passages piétons, mettant en danger votre sécurité. Ce sont avant tout des valeurs, notamment celle du respect, que nous souhaitons transmettre, afin que chacun puisse vivre en harmonie et en toute sécurité au sein de la communauté », ont-ils indiqué aux collégiens.

« L’association COBRACED, un précieux accompagnement »

Parmi les intervenants de cette matinée au collège Mont des Accords, l’association COBRACED, qui par l’intervention de ses médiateurs, réalise un accompagnement précieux auprès des jeunes, en leur offrant toute l’année un lieu, une écoute, mais aussi des moyens et des services, une alternative à la rue et au décrochage scolaire. Un accompagnement souligné par le vice-recteur, Harry Christophe, qui était présent lors de cette première opération
« Une classe, un policier », menée au collège de Marigot. La sénatrice Annick Pétrus, également présente lors de cette première opération, s'est également félicitée des différents dispositifs mis en place autour des collégiens, afin de les accompagner au mieux sur les chemins de la réussite, en évitant la case délinquance. Ces opérations permettant un rapprochement entre les forces de l’ordre et les élèves adolescents, mais aussi avec les associations dédiées à l’éducation, sont appelées à être renouvelées dans l’ensemble des établissements scolaires de l’île, notamment dans les collèges.
 
Renouvellement de la convention entre SXM Sécurité Routière et les Services de l’Education
La sensibilisation à la sécurité routière fait partie du programme de l’éducation nationale. Depuis novembre 2020, l’association Sécurité Routière SXM, présidée par Thierry Verres, est en convention avec l’Education Nationale pour remettre à l’ordre du jour cette formation obligatoire dans les écoles de l’île, des premier et second degrés. Depuis lors, ce sont des centaines d’élèves de l’île qui ont pu appréhender, tant de façon théorique que pratique, le bé-à-ba des consignes à respecter, à pieds, à vélo ou en deux-roues motorisées. Les actions mises en place sont diligentées dans le cadre de la politique de la ville.
Jeudi dernier, au collège du Mont des Accords, la convention qui lie l’association Sécurité Routière SXM et les services de l’Education a été renouvelée et les actions entreprises auprès des jeunes vont pouvoir perdurer.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.