SOCIETE

Le variant Omicron fait son entrée sur le territoire

Le variant Omicron fait son entrée sur le territoire

21 décembre 2021
Par voie de communiqué, l’ARS Guadeloupe a annoncé samedi dernier la confirmation de deux cas du variant Omicron, l’un en Guadeloupe, l’autre à Saint-Martin.
 
« Il s’agit d’une personne en provenance du Canada, présente à Saint-Martin, dont le test PCR s’est révélé positif le 9 décembre. Elle a immédiatement été isolée. La deuxième personne (non vaccinée) réside en Guadeloupe. Il n’y a pas de notion de voyage dans les jours précédant le résultat positif de son test PCR. Ce point est inquiétant car cela pourrait signifier l’existence d’une circulation autochtone. Les procédures habituelles sont mises en œuvre : la recherche des personnes contacts se poursuit par les services de l’ARS, l’assurance maladie et Santé Publique France. Plusieurs prélèvements évoquant le variant omicron sont en cours d’acheminement vers le Centre National de Référence à Paris pour séquençage. Ils concernent des suspicions provenant de la Guadeloupe, de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy » communique l’ARS Guadeloupe.
L’ARS précise que le variant Omicron affiche une contagiosité de 2 à 3 fois supérieure au variant Delta et réaffirme que « la vaccination et les gestes barrières sont les seules solutions pour freiner la 5ème vague ».
 
La gendarmerie annonce renforcer les contrôles
 
De son côté, et face à la résurgence de l’épidémie Covid avec ce nouveau variant Omicron dans de nombreux pays, et considérant l’afflux de touristes sur l’île, la gendarmerie indique « redoubler de vigilance afin de permettre aux saint-martinois de pouvoir assurer une activité économique satisfaisante et un environnement sanitaire maitrisé » et assure « augmenter les contrôles dans les établissements recevant du public pour s'assurer du respect de l'application de l'arrêté préfectoral n°2021/253 dans l'intérêt de tous ». La gendarmerie
rappelle aux établissements recevant du public qui n’appliquent pas le Pass sanitaire qu’ils doivent impérativement appliquer les mesures barrières (affichage, port du masque lors des déplacements, distance de 2 m entre les tables, pas plus de 8 par table...). (l’ensemble des préconisations sont prescrites dans l’arrêté préfectoral consultables sur le site internet de la préfecture l'arrêté http://www.saint-barth-saint-martin.gouv.fr).
Les premiers cas du variant Omicron, aux nombreuses mutations, ont été signalés le 25 novembre en Afrique du Sud. Dès lors, considéré comme « préoccupant » par l’OMS, un vent de panique a soufflé sur la planète, et plusieurs pays ont décidé une nouvelle fermeture de leurs frontières. Le variant Omicron présenterait des taux de contamination très importants : en Afrique du Sud, en une semaine, le nombre d’infections quotidiennes a été multiplié par 5 et le taux de positivité a atteint 25% contre 2% au cours des semaines précédentes.
Lundi dernier, le Royaume-Uni déclarait que 12 personnes contaminées par ce nouveau variant étaient décédées et 104 personnes étaient hospitalisées. Ce seraient les premiers décès constatés en Europe liés à la contamination du variant Omicron.
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.