SOCIETE

Le RSMA à la rencontre des jeunes dans les quartiers

Le RSMA à la rencontre des jeunes dans les quartiers

21 septembre 2018

Présent régulièrement à Saint-Martin pour des journées de recrutement, le Régiment du Service Militaire Adapté de Guadeloupe (RSMA) innovait cette semaine en donnant rendez-vous aux jeunes en plein cœur des quartiers de Sandy Ground et Quartier d’Orléans.

Les réunions d’information et de recrutement qui se déroulent habituellement dans les locaux du service Accueil, Information, Orientation (AIO) de la Collectivité, dirigé par Corine Pineau, ont été durant deux jours délocalisées dans les quartiers. Mardi, le Major Philippe Pompignan, entouré de plusieurs jeunes du RSMA dont deux issus de Saint-Martin, Victor Gumbs et Marie-Michèle Théodule, installait un stand d’information dans les nouveaux locaux de l’association Madtwoz Family, à Sandy Ground. « Pour la première fois, nous avons décidé d’aller à la rencontre des jeunes, directement dans les quartiers, afin de les informer de toutes les formations qualifiantes que le RSMA peut leur offrir, permettant d’acquérir un savoir-faire et un savoir-être », indique le Major Pompignac. Ce sont en effet pas moins de 34 formations sur un éventail très large de secteurs d’activités qui sont dispensées au sein du RSMA Guadeloupe. Des formations qui s’étalent sur une durée variant de 6 à 8 mois pour des jeunes qui possèdent déjà un diplôme, et de 10 à 12 mois pour des jeunes sans aucun diplôme. Les jeunes recrutés qui s’engagent par contrat, sont nourris, logés, blanchis pendant la période de la formation et perçoivent une indemnité. A noter que le taux d’insertion professionnelle à l’issue de ces formations est de 84%. Une sorte d’école de la deuxième chance offerte aux jeunes sortis du système scolaire qui leur permet de reprendre confiance en eux en leur ouvrant de nouveaux horizons. 

Cette nouvelle campagne de recrutement lancée dans les quartiers pendant ces deux jours a reçu un accueil timide mais sera néanmoins développée dans les mois prochains.


 MARIE-MICHÈLE THÉODULE, STAGIAIRE VOLONTAIRE AU RSMA 

marie michele theodule.JPG

Cette jeune saint-martinoise de 27 ans, a intégré le RSMA de Guadeloupe en octobre 2010, suite à un recrutement opéré en partenariat avec Corine Pineau. Elle avait alors 19 ans et avait suivi un cursus en restauration au lycée professionnel. Elle s’est engagée au sein du RSMA en 2010 pour y suivre une formation « Agent administratif ». Outre cette formation, Marie-Michèle a découvert un cadre de vie et un environnement de travail qui lui convenaient, et lui plaisaient. « A l’issue de ma formation, j’ai souhaité rentrer dans les rangs et je suis aujourd’hui engagée volontaire. J’ai aujourd’hui une vie professionnelle qui me comble et j’ai également pu créer une vie de familiale, puisque je suis aujourd’hui maman d’une petite fille qui a deux ans et je vis dans mon propre appartement. Le RSMA est vraiment à l’écoute des jeunes et nous aide à formaliser nos projets. Dès que le régiment a perçu ma motivation pour devenir engagée volontaire, les solutions ont rapidement été mises en œuvre », explique Marie-Michèle Théodule qui souhaiterait vivement que son expérience soit utile à d’autres jeunes et qui conclut par cette phrase pleine d’optimisme : « Quand on veut, on peut ! ».


 VICTOR GUMBS, 19 ANS, UN SAINT-MARTINOIS RECRUTÉ AU SEIN DU RSMA DEPUIS 6 MOIS 

VICTOR BUMBS.JPG

Sorti de l’école à 18 ans, avec un CAP de charpente en poche, le jeune Victor Gumbs a voulu saisir sa chance en rejoignant les rangs du RSMA Guadeloupe, lors d’un recrutement qui a eu lieu en début d’année. Il y suit depuis six mois une formation en « Installation Plomberie ». « Grâce au RSMA, j’ai vécu de nombreuses expériences que je n’avais jamais vécues auparavant : faire des bivouacs en forêt, se surpasser, vivre en communauté dans le partage. Et surtout, je vais bientôt avoir un bon métier en poche, celui de plombier, et je sais que cela change tout pour mon avenir. Des plombiers, on en a toujours besoin. Si c’était à refaire, je le referais sans hésitations, et j’invite les jeunes comme moi, à venir rejoindre le RSMA. J’ai pu passer mon permis de conduire également, que j’ai obtenu vendredi dernier. Le RSMA, c’est aussi une belle école de la vie », raconte Victor Gumbs.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.