SOCIETE

L'association de Saint-James remercie la Fondation de France

L'association de Saint-James remercie la Fondation de France

21 septembre 2018

Présente sur le territoire au lendemain de la catastrophe climatique du 6 septembre dernier, La Fondation de France a d’ores et déjà engagé 10 millions sur les 14.7 millions de dons collectés. Ce sont au total 49 projets qui ont été soutenus, auprès d’associations et autres organismes locaux. Karine Meaux, responsable des urgences et Célia Couvert, chargée de projets Antilles au sein de la Fondation étaient toute cette semaine à Saint-Martin, pour y rencontrer les associations avec lesquelles elles ont tissé des partenariats.

Ainsi, Paul Whit, président de l’association Foundation for Hope & Music Developement, organisait-il une conférence de presse mardi dernier, afin de remercier publiquement la Fondation de France qui a soutenu l’association du quartier de Saint-James dans son projet de créer la Summer Family Fun Bounce & Splash. « Deux week-ends de pur bonheur, organisés pendant les mois de l’été dans les jardins « rastas » de Bellevue, où plus d’un millier de personnes, familles et enfants, ont pu découvrir un véritable parc d’attraction mobile avec des jeux d’eau. Notre objectif était d’offrir aux enfants des journées d’évasion afin d’oublier les traumatismes laissés par l’Irma. Par ailleurs, nombreux sont ceux qui n’ont pas pu partir en vacances. Ces quatre journées réparties sur deux week-ends auront été source de joies et d’amusements pour eux tous », raconte Paul Whit.
Un projet d’un coût total de 96000 euros qui n’aurait pu voir le jour sans la contribution de la Fondation de France à hauteur de 56 000 euros, mais aussi de la Collectivité (7000 euros) et d’autres partenaires privés. « Nous avons pu faire l’acquisition des piscines et des toboggans mobiles que nous devons maintenant stocker dans un hangar bien ventilé, voire climatisé, afin qu’ils ne se détériorent pas. L’objectif étant de redéployer ce matériel dans d’autres quartiers à d’autres moments de l’année », conclut Paul Whit.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.