SOCIETE

Job dating : Une centaine de candidats  dans les tuyaux de l’emploi

Job dating : Une centaine de candidats dans les tuyaux de l’emploi

29 mars 2018

L’opération Job Dating menée en partenariat entre l’association Sem Ta Route, le Pôle Emploi et la Semsamar, a réuni hier matin dans les locaux de la CCISM une quarantaine d’entreprises en quête de nouveaux salariés et une centaine de candidats en recherche d’emploi. Une opération marquée d’un franc succès dans le contexte de reconstruction de Saint-Martin.

Dans le cadre de la restauration de son parc immobilier, la Semsamar, bailleur social, a contracté avec de nombreuses entreprises du bâtiment. Des sociétés de couvreurs, de charpentes bois ou métalliques, des artisans maçons, peintres, plombiers, mais aussi des cabinets d’ingénierie, d’architectes…
Au total une quarantaine d’entreprises retenues dans le cadre de ces marchés et « qui ont pour obligation de répondre à une clause sociale par laquelle elles s’engagent à réserver une partie du volume horaire   à l’insertion d’un public en difficulté professionnelle ». L’association Sem Ta Route, dirigée par Karen-Kelly Mamie, qui œuvre  en faveur de l’insertion des jeunes, organisait ce job dating mercredi matin, afin de mettre en relation des candidats en recherche d’emploi et ces entreprises. Et compte-tenu du contexte actuel post-Irma, Sem Ta Route a souhaité ouvrir l’opération à tout candidat, sans limite d’âge.

Le Pôle Emploi présent en force

Les quelque cent candidats qui se tenaient mercredi matin, dès 9 heures,  devant les portes de la CCISM, ont été sélectionnés en amont par le Pôle Emploi et l’association Sem Ta Route. Les agents de Pôle Emploi étaient présents en force cette matinée, tant pour porter assistance aux entreprises en leur présentant les dispositifs d’aides à l’embauche, qu’aux demandeurs d’emplois, en les préparant au mieux aux entretiens (réalisation de CV, etc…). Les agents de Pôle Emploi plus particulièrement dédiés aux offres de formation étaient également présents pour répondre aux questions des entreprises quant à leurs besoins en formation et proposer des formations aux jeunes qui n’auraient pas été retenus lors de ce job dating.

Environ 50 embauches escomptées

Karen-Kelly Mamie qui n’en n’est pas à son premier coup d’essai dans l’organisation d’une opération de job dating, était confiante et nous informait « qu’une cinquantaine de jeunes seraient certainement retenus à l’issue de cette matinée, eu égard à l’importance des besoins actuellement dans les métiers du bâtiment ». Les candidats sélectionnés ont été briefés en amont, afin de savoir se présenter correctement auprès de ces employeurs potentiels, dans une tenue vestimentaire adéquate également.  
Les employeurs se sont présentés et ont fait part de leur besoins en termes de salariés. Pour la majorité d’entre eux, les premiers critères qui priment avant tout résident dans la motivation et le sérieux du candidat. Le critère de l’expérience venant en second. La directrice de Sem Ta Route indiquait aux candidats « de tirer profit au maximum de cette opportunité…
La chance sourit aux audacieux », insistait-elle. Car les entreprises qui ont répondu présentes ont de réels besoins et ces embauches peuvent présenter de réelles opportunités aux candidats. Pour exemple, Maxime Cadet-Tanchon de la société Castel & Fromaget indiquait être « à la recherche de 3 à 4 personnes sérieuses et motivées pour travailler en charpente métallique. En intégrant le groupe, ce sont de réelles perspectives de qualification et d’avenir pour ces candidats », confiait-il.
De même, la directrice de l’agence d’intérim Adecco, Sylvie Milia Feger, comptait sur cette opération pour repérer des candidats  venant compléter son offre d’intérimaires : « Nous avons beaucoup de demandes en ce moment dans tous les corps de métiers du bâtiment », précisait-elle.

Les candidats ont pu s’orienter vers les entreprises qui correspondaient à leurs profils et aussi à leurs attentes. Après des entretiens d’environ 5 minutes, les chefs d’entreprises retenaient des candidats qui seront convoqués prochainement pour une nouvelle rencontre au sein même de l’entreprise.