SOCIETE

Jean-François Carenco : « Je repars de Saint-Martin bluffé ! »

Jean-François Carenco : « Je repars de Saint-Martin bluffé ! »

21 octobre 2022
Voir la réalité pour estimer les besoins est le principe qui a guidé les pas du ministre délégué chargé des Outre-mer durant ses trois jours de visite. Un principe auquel il n’a pas dérogé mardi pour sa dernière journée sur le territoire et consacrée à Sandy Ground, quartier prioritaire dans le cadre de la politique de la ville.
Accompagné du Président de la Collectivité et du Préfet, de la rectrice d’Académie et du vice-recteur de Saint-Martin, le ministre a durant cette matinée de mardi souhaité rencontrer un maximum de personnes, aborder tous les sujets sans langue de bois, écouter les besoins de chacun mais aussi encourager les initiatives qui lui ont été présentées.

Maison France Service : un outil au cœur des quartiers

Avec une fréquentation moyenne de presque 500 personnes chaque mois, la maison France Service est un outil indispensable dans ce quartier pour réaliser toutes les démarches administratives. L’occasion pour le ministre de rencontrer les cinq jeunes en service civique (financés par l’État) et de s’entretenir avec le directeur de l’association d’aide aux victimes, Trait d’Union avant de faire le point sur l’appel à projets lancé dans le cadre de la Cité éducative avec Kathy Africa, cheffe de projet opérationnel.

Conseil de Quartier : le point sur le foncier

Autre point névralgique de Sandy Ground, le conseil de quartier ou Cédric André (Collectif des Collectifs) a fait remonter au ministre plusieurs problèmes dont la situation des jeunes qui demeure une priorité, les coupures d’électricité, les titres de propriétés, ou plus globalement la discrimination envers les saint-martinois, car ces problèmes n’existent que là où vivent les locaux. Le foncier, avec la présence de la famille Webster, faisait également partie des sujets abordés et le ministre a promis de prendre connaissance de l’intégralité du dossier, sachant que d’ici la fin du mois devrait être publié le rapport de la mission de l’inspection générale de la justice. A la fin de la réunion, tous ont salué l’écoute dont le ministre a fait preuve.

Nature is the Key : reconnaissance du travail des associations

Juliette Irish, la présidente de l’association Nature is the Key a reçu des mains du ministre la médaille d’honneur de l’engagement ultramarin (une distinction créée en février dernier) en remerciement de son action auprès des jeunes. Pour le ministre, « des enfants terribles, ce sont en réalité des enfants terriblement malheureux » et leur accompagnement que ce soit à la sortie de l’école, dans le soutien scolaire, l’initiation numérique ou pour les plus grands par une aide à l’entrée dans la vie active, sont autant d’actions qui œuvrent pour la cohésion sociale. Le travail de cette association, financée au titre du contrat de ville et du programme de réussite éducative, a été salué par tous et le Président Louis Mussington a demandé à ce qu’un dossier lui soit communiqué afin d’apporter un soutien financier supplémentaire de la part de la Collectivité.
Au cours de cette matinée, Jean-François Carenco a également visité un chantier des compagnons bâtisseurs et découvert le site de la futures base nautique (cf. encadrés).
Le ministre délégué aura pris le temps d’aller au contact de la population pour évaluer toutes les difficultés du territoire, réfléchir aux solutions que l’État peut apporter ou encore aux projets qu’il entend bien soutenir. En conclusion du dernier point presse tenu, il a indiqué « je retiens de Saint-Martin qu’il y a un grand espoir, et cette absolue possibilité d’aller plus vite, plus loin et plus fort. Quand vous venez ici et que vous prenez trois jours pour écouter, regarder, parler aux habitants, vous vous dites, il y a tout pour réussir». Mais en aparté il avoue aussi avoir ressenti de grandes émotions, lors de l’hommage à Samuel Paty lundi, puis en serrant la main de citoyens au fil de ses pérégrinations dans les rues de Sandy Ground mardi… reconnaissant qu’ici les gens sont sympas !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.