SOCIETE

Des voitures non conformes en circulation

Des voitures non conformes en circulation

12 novembre 2018
L’après-Irma a été l’occasion pour grand nombre de personnes de magouiller et de mettre en œuvre des pratiques plus que douteuses. Sans parler des dons alimentaires dont des quantités industrielles ont été détournées par des gens peu scrupuleux, l’escroquerie aux assurances, notamment concernant les véhicules, a également eu sa part de « pratiquants ».

Des importateurs de véhicules qui ont eu leur parc automobile cycloné ont dû se séparer, après avoir été indemnisés par les assurances, de leurs voitures qui, évidemment, au départ étaient neuves. Ces véhicules ont été entreposés à l’écosite dans l’attente de leur futur sort.
Un accord était établi pour que ces voitures soient destinées à l’exportation, mais pour servir uniquement de pièce détachées. Il semblerait que l’acquéreur des véhicules ait « oublié » de les sortir du territoire pour les vendre à l’étranger, en tant que pièces détachées. Toujours est-il que des véhicules ont été repérés sur le territoire, notamment lors de contrôles techniques. Pire, selon certaines informations, les voitures devaient être embarquées en partie française pour ensuite arriver au port de Pointe Blanche en partie hollandaise, en tant que véhicules neufs et être ensuite immatriculés. 
Bref, la justice a été saisie, des gardes à vue ont eu lieu et des auditions sont en cours. Affaire à suivre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.