SOCIETE

Des scientifiques présentent le projet TIREX

Des scientifiques présentent le projet TIREX

01 avril 2019
Le mardi 19 mars s’est déroulée à l’Hôtel de la Collectivité une journée d’échanges autour des résultats intermédiaires du projet TIREX, (Transfert des apprentIssages de Retours d’EXpériences scientifiques) pour le renforcement des capacités de réponse et d’adaptations individuelles et collectives dans un contexte de changement climatique. Le groupement scientifique en charge du projet ont débattu sur les conséquences des cyclones Irma, José et Maria en 2017.

Le projet est cofinancé par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) et porté par l’université Paul Valéry Montpellier 3 (GRED), l’université de la Rochelle (LIENSs), l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne (LGP), l’université des Antilles (LC2S et LARGE), le CNRS, Météo-France (Direction Régionale Antilles-Guyane) et la Caisse Centrale de Réassurance (CCR). Une analyse scientifique sur la culture du risque post-cyclonique a été présentée par le professeur Frédéric Leone, de l’université Paul Valéry - Montpellier 3, coordinateur de ce travail collectif. Ce dernier était assisté par des scientifiques des universités Antilles-Guyane et de Bordeaux.
Le projet TIREX s’inscrit dans la continuité des premières missions collectives réalisées suite au passage des trois cyclones. L’objectif est de compléter l’analyse des impacts et de renforcer le suivi de la reconstruction territoriale, en favorisant l’analyse comparative entre territoires du Nord des Antilles, et en formalisant des méthodes de RETEX scientifique continu. Le projet fournit la possibilité de participer à l’amélioration de l’alerte cyclonique, d’identifier les facteurs de vulnérabilité hérités, de renforcer les capacités d’adaptation et de réponse des territoires et des sociétés, dans un contexte de changement climatique.

ACCOMPAGNEMENT DES ACTEURS DE LA GESTION DES RISQUES ET DE LA RECONSTRUCTION

TIREX sera organisé en tâches complémentaires croisant les compétences des membres du groupement, aussi bien en matière de géographie des risques, d’analyse spatiale, de géomorphologie, de sciences politiques, de médiation scientifique, ainsi que de physique de l’atmosphère, de modélisation et de climatologie.
Ce projet porte une dimension pré-opérationnelle d’accompagnement des acteurs de la gestion des risques et de la reconstruction, populations comprises, via le transfert et la mise en pratique des résultats. La consolidation, la dissémination et la valorisation des résultats du projet seront adaptées au contexte culturel et géographique des territoires ciblés. Elle mobilisera des outils de transfert des savoirs et d’éducation novateurs, fondés sur des approches participatives, des mises en situation, des outils numériques en ligne et interactifs, ou encore des guides de bonnes pratiques. Le projet TIREX intégrera les dernières connaissances sur les évolutions futures du climat aux Antilles apportées par le programme en cours C3AF, sur le changement climatique et ses conséquences aux Antilles.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.