SOCIETE

Continuité territoriale : pourquoi pas nous ?

Continuité territoriale : pourquoi pas nous ?

30 juin 2022
L’aide à la continuité territoriale permet aux voyageurs à destination de l’outre-mer ou de la métropole vers l’outre-mer de bénéficier d’une aide financière pour réduire les coûts de transport. Depuis le 29 juin 2021, cette aide (classique ou pour obsèques et aide au transport de corps) versée sous conditions de ressources, est fixée à 270 € pour les résidents de Saint-Martin. Mais quid des déplacements professionnels ?
La question a été clairement posé à la Collectivité et aux services de l’État lors du petit-déjeuner de l’entrepreneur organisé par la Fipcom samedi dernier (compte-rendu complet dans notre prochaine édition). Cela constitue en effet une véritable problématique pour les entreprises, d’autant qu’actuellement le prix d’un aller-retour Grand Case-Pointe à Pitre oscille entre 400 € et 450 €. Un coût exorbitant pour les professionnels qui dépendent toujours de la Guadeloupe pour bon nombre de services administratifs et judiciaires (comme les Prud’hommes).
Parmi les exemples cités, celui de l’Espagne qui pour assurer sa continuité territoriale, dont les Canaries, prend en charge 75% du coût des billets d’avion.
Le Préfet a indiqué que cela peut s’envisager mais que le dossier doit être débattu de manière tripartite entre l’Union Européenne, la Collectivité et la compagnie aérienne. Il a précisé par ailleurs que les tarifs préférentiels appliqués pour les résidents de Corse sur les liaisons maritimes et aériennes représentent un engagement financier de l’état très important, ce qui rend le sujet très compliqué à traiter, car il s’agit de trouver les finances …
On constate par ailleurs que l’aide dite classique pour les particuliers des Antilles est la plus basse de tous les territoires d’outre-mer.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.