SOCIETE

Au Sénat, Annick Pétrus demande au gouvernement une adaptation de l’obligation vaccinale pour Saint-Martin

Au Sénat, Annick Pétrus demande au gouvernement une adaptation de l’obligation vaccinale pour Saint-Martin

19 novembre 2021
Au Sénat, mercredi dernier, au cours de la séance des questions d’actualité au gouvernement, la Sénatrice Annick Pétrus a interpellé Olivier Véran, le ministre de la Santé et des Solidarités, au sujet de l’obligation vaccinale et des événements qui agitent notamment la Guadeloupe avec des affrontements entre les force de l’ordre et les personnels soumis à l'obligation vaccinale.
 
La sénatrice a demandé au ministre de prendre en compte la spécificité des territoires ultramarins, souvent petits et qui rencontrent des pénuries de personnels dans les centres hospitaliers et les centres de secours, et de trouver une solution pérenne pour une prise en charge sanitaire décente des populations. Annick Pétrus a évoqué la note de service publiée dernièrement par la direction du centre hospitalier de Saint-Martin, qui indique une réorganisation des services, avec notamment une activité opératoire très limitée, un service de chirurgie fermé et un appel à des prestataires extérieurs pour les activités de bio-nettoyage de l’établissement, alors que celui-ci affiche d’importants déficits. Elle parle d’une nette dégradation de la prise en charge des populations, tant au niveau des centres de soins que ceux de secours. La sénatrice Pétrus a conclu son intervention par : « Protéger de la Covid-19, oui ! Mourir du manque de soins, non ! ».
 
Une réponse négative sans détour du ministre Véran
 
Une intervention à laquelle le ministre Véran a répondu sans détour qu’il « ne reviendrait pas sur l’obligation vaccinale dans ces territoires (…) d’autant que la couverture des personnels soignants est presque arrivée à son maximum : 85% des personnels soignants au CHU de Pointe-à-Pitre, plus de 95% au CH de Basse-Terre et plus de 90% au CH Louis Constant Fleming de Saint-Martin ». Et de conclure : « Nous y sommes arrivés ! ».
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.