SINT MAARTEN

De gauche à droite, Luis Diaz  Sarante et Edwin Rosario Contreras.
De gauche à droite, Luis Diaz Sarante et Edwin Rosario Contreras.

Trois personnes jugées pour deux crimes commis en décembre 2016

20 mai 2019
Les suspects impliqués dans l’enquête « Mars », K.S. et son frère T.F., ont été jugés la semaine dernière. Ils sont tenus responsables du meurtre de deux jeunes Dominicains, Luis Diaz Sarante et Edwin Rosario Contreras, le 5 décembre 2016. Leurs corps avaient été découverts dans le lagon de Belair le 1er août 2017.

L’enquête « Mars » avait été déclenchée suite à une déclaration de personnes disparues. Les deux victimes avaient été vues, en vie pour la dernière fois, le 5 décembre 2016. Les recherches effectuées par les enquêteurs ont également démontré que les deux victimes ont été tuées dans une résidence hôtelière de Simpson Bay. Les deux suspects, K.F. et T.F. et son ex-petite amie, K.S., ont été interpellés et été présentés au tribunal de première instance de Sint Maarten la semaine dernière. 
Le suspect K.F. est actuellement incarcéré aux Pays-Bas pour un meurtre qu’il a commis il y a quelques années. K.F. a aussi été jugé pour s’être évadé de la prison de Pointe Blanche le 15 février 2016.
Le parquet a présenté des preuves prouvant l’implication du suspect T.F. lors du meurtre des deux victimes, pour l’enlèvement des corps et la possession d’arme à feu. Le ministère public a également présenté des preuves qui prouvent la complicité de l’ex-petite amie dans cette affaire. 
Le parquet a demandé une condamnation à vie pour K.F., une peine d’emprisonnement de 30 ans pour T.F., et pour K.S une condamnation de 10 ans. Le tribunal de première instance doit statuer le mercredi 5 juin prochain sur cette affaire.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.