SINT MAARTEN

Trente et un incendies depuis  le début de l’année

Trente et un incendies depuis le début de l’année

04 septembre 2018

La décharge de Philipsburg n’en finit pas de brûler et de répandre des nuages de fumées nauséabondes qui, n’en doutons pas, ont un impact certain sur la santé des riverains. Ce ne sont pas moins de 31 incendies qui se sont produits, depuis le début de l’année, à la décharge de Pond Island. Un nombre qui n’inclut pas les départs de feu qui n’ont pas nécessité l’intervention des pompiers.

Le dernier incendie en date s’est déclaré le vendredi 31 août au petit matin, dans un secteur de la décharge qui reçoit les matériaux dus au cyclone Irma. Le personnel du ministère du Logement public, de l’aménagement du territoire, de l’environnement et des infrastructures (VROMI), ainsi que les pompiers ont été alertés. Le sinistre a été circonscrit quelques heures plus tard, mais le samedi 1er septembre au matin, le feu a repris. Les sapeurs-pompiers sont intervenus et ont pu contrôler l’incendie qui dégage malgré tout une épaisse fumée, car les matériaux continuent de se consumer.
Le vendredi après-midi, lors d’une réunion du Comité central, le ministre du VROMI, Miklos Giterson, a fourni les statistiques du service incendie, en précisant que sur les trente et un incendies, douze ont été classés « petits » et n’ont nécessité que l’intervention d’un seul camion pour éteindre le feu. Quatorze incendies ont été jugés de taille « moyenne », et les quatre catalogués de « grands », ont eu lieu les 13 et 25 avril, le 13 mai et le 17 août.
Le ministre a déclaré qu’il était nécessaire que le gouvernement réunisse plus de fonds pour s’attaquer au problème actuel de gestion des déchets solides, et que la mise en place d’un tarif ou d’une redevance nécessite des amendements législatifs de la part du Parlement.
Dans l’immédiat, l’unique parade trouvée par les autorités est de conseiller aux habitants, qui vivent dans le secteur de Philipsburg et les quartiers environnants, de fermer les fenêtres et les portes des habitations.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.