SINT MAARTEN

Prise d’otages à la prison de Pointe Blanche

Prise d’otages à la prison de Pointe Blanche

19 novembre 2019
Ces derniers jours, un petit groupe de détenus a tenté d’extorquer de l’argent à des familles de prisonniers en employant une méthode peu commune.

Ils ont littéralement séquestrés deux de leurs codétenus et leur ont fait subir des sévices en filmant intégralement les scènes de violence, puis ils ont transmis ces vidéos à leurs familles respectives en leur réclamant de l’argent (1.500 € selon nos sources), menaçant de continuer si la « rançon » n'était pas versée rapidement. Pas le moins intimidée, une des personnes contactées a immédiatement prévenu l’avocat des deux victimes afin qu’il puisse alerter la direction de la prison. Dans le même temps, s’inquiétant de ne pas voir passer la ronde de surveillance, des détenus témoins de la scène ont appelé les gardiens qui ont fait la sourde oreille, et ce n’est qu’après plus de deux heures que ceux-ci sont intervenus, daignant enfin réagir au déclenchement du système d’alerte d’urgence.
De là à penser qu’il y a connivence, il n’y a qu’un pas… après quelques heures, la situation a été rétablie sans qu’aucune somme d’argent n'ait été versée à quiconque. Toujours est-il qu’une nouvelle fois la question de la sécurité se pose à la maison d’arrêt de Pointe Blanche où depuis l’arrivée du nouveau directeur, les lois internationales relatives au droit humain sont régulièrement bafouées ; s’ajoutent à cela des conditions de détentions qui sont loin de répondre aux normes en vigueur ainsi qu’un certain laisser-aller au niveau du personnel pénitentiaire.
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.